AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Der Jäger. » Ϟ Salazar A.Pio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.
avatar


Messages : 50
Âge du personnage : 20 ans
Groupe : Sigma.
Eléments : Ténèbres | Eau | Sang.

MessageSujet: « Der Jäger. » Ϟ Salazar A.Pio   21.07.15 13:09

Die Hard
Les fous sont ceux qui acceptent de vivre comme du bétails. Δ Feat. Salazar.

« Pourquoi ? »

C'est une question que les gens semblent se poser bien souvent. Pourquoi ça m'arrive à moi ? Pourquoi ça n'arrive pas aux autres ? Pourquoi Dieu me déteste autant ? … Pourquoi est un mot souvent employé pour ce genre de plainte.

▬▬▬▬▬▬

A ce moment-là, Max se posait réellement la question. Pourquoi elle ? Piochée au hasard pour faire une mission avec un inconnu et un CME, la joie s'était muée sur son visage en l'apprenant. Heureuse de pouvoir bouger, de pouvoir sortir, cette mission s'annonçait comme quelque chose de constructif. Probablement qu'elle finirait à un moment par agir seule parce qu'après tout, elle n'était pas toujours l'obéissance même. Sans savoir encore les détails. Quelle joie quand elle avait compris que le CME ne venait que pour les surveiller et rien d'autre. Les deux compères devaient se débrouiller seul. Le chaperon n'agirait qu'en cas de danger pour leur vie. L'idée lui était plaisante bien qu'être surveillée avait un côté légèrement relou, on ne va pas se mentir.

Néanmoins, elle pourrait sortir et rien que cela suffisait à lui rendre son sourire. C'est sautillant de bonne humeur qu'elle avait rencontrée ce garçon qui devait l'accompagner. Salazar Agabe Pio. Un nom qu'il était probablement difficile d'oublier. En tout cas, Max s'en souviendrait, sans savoir qu'elle n'allait pas se souvenir de lui que pour ça. En le voyant ainsi, elle affichait son grand sourire comme souvent alors que lui ne semblait pas du tout de ce genre. Disons que pour une première rencontre, Max en restait perplexe si l'on peut dire ainsi.

« Je suis Max Aström, enchantée ! »

Une présentation simple et qui va droit au but. Tout ceci épicé d'un sourire franc et une énergie débordante. Du Max tout craché.

Ils n'étaient cependant pas venu pour se taper la causette dans un couloir ou autour d'un thé. Pour une raison du hasard, ils se retrouvaient tous les deux assignés en groupe pour cette mission qui relevait plus d'un « test » qu'autre chose. Simplement s'assurer que les deux pouvaient s'en sortir sans trop de dégâts. Voir s'ils étaient aptes ou peut-être à la hauteur ? A vrai dire, c'était compliqué de juger pour l'instant.

Leur chemin au côté du CME c'était terminé aux alentours de Dandelion City. Effectivement, pour montrer de quoi l'on est capable, avoir des monstres sous la main semblait intelligent. Leur destination n'avait, finalement, rien de bien extraordinaire. De prime, Max dormait déjà aux alentours de la ville, étant chez les Sigma, elle avait plus ou moins l'habitude de voir ces plaines.

Ses yeux bleus avaient balayés l'endroit assez rapidement. Pour l'instant, il ne semblait pas réellement avoir un quelconque danger à vue. C'était le moyen de patienter avant d'en apprendre plus sur cette fameuse mission. A part devoir faire équipe ensembles, elle n'en savait pas plus pour le moment. Peut-être devraient-ils simplement débarrasser un peu le plancher aux alentours ? De toute façon, peu importait la mission, la liberté d'être dehors était le plus important, aucun doute là-dessus.

« Votre mission est d'exterminer un petit groupe de monstres de classe « revenant » qui se trouvent dans les falaises. Je vais vous encadrer et vous aider en cas de problème. »

En entendant le mot revenant, Max eut un air neutre. Ce n'était pas sa spécialité, étant Sigma, elle combattait principalement les monstres de classe brutales. Elle n'en était pas mécontente cependant, changer un peu de sa spécialité était une bonne chose et elle s'en réjouissait d'avance. Restez plus qu'à partir en chasse.   
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar


Messages : 50
Âge du personnage : 20
Groupe : Les Pires
Eléments : Ténèbres ▲ Lumière ▼ Gravité

MessageSujet: Re: « Der Jäger. » Ϟ Salazar A.Pio   28.07.15 1:11


A great day for freedom ♪

Le plus dur, c'est de lever son cul lorsqu'on y est obligé. Plus ou moins forcé de le faire, Pio s'était levé aujourd'hui, beaucoup plus tôt que prévu. Il ne savait plus quel jour on était. Mais hier en tout cas, il avait dépassé les limites de son corps. Son foie devait ressembler à une éponge. Un capitaine Pyrhh l'avait traîné hors de son lit et lui avait attribué une mission. Deux élèves étant choisi au hasard. Super. Fallait que ça lui tombe dessus.

▬ Putain... Vivement mes vingt-deux ans...

Pressé de pouvoir quitter cet école et retourner à sa vie maussade, morose mais assez excitante pour un type comme lui. Il s'était douché avec une certaine précipitation histoire de ne pas avoir le teint trop défoncé, et le voilà déjà habillé, et prêt à partir. Espérons que la mission se déroule bien, qu'elle soit assez rapide, et qu'il retourne dans son pieu pour faire un somme. Parce que là, il n'avait clairement pas assez d'heures de sommeil dans les pattes. Débardeur noir, pas de veste, un holster de cuisse dans laquelle se trouvait sa machette, et un pantalon de survêtement noir. Pratique pour épouser chacun de ses mouvements sans trop le serrer ni le gêner. La mine triste et fatiguée, surtout énervé aussi, il se rendit au point de rendez-vous. Et là... Surprise.

« Je suis Max Aström, enchantée ! »

Son visage s'était presque illuminé lorsqu'il avait croisé le regard de cette nana. Des yeux bleus électriques, de longs cheveux noirs, une énergie débordante et une sacrée poitrine. Comment ça se fait qu'il ne l'avait jamais croisé ici ? Elle semblait toute aussi âgée que lui, peut être à peine plus. Comment un joyau pareil avait pu être caché de ses yeux ? Là, il se posait un tas de questions dans sa tête, puis venait de remarquer qu'il ne s'était pas présenté.

▬ J'viens à peine de me réveiller, et on me propose déjà un rencard avec un ange? Enchanté de faire ta connaissance Max. Moi c'est Pio.

Et les voilà tout les deux sur le chemin de la mission. Enfin, tout les trois. Il y avait un CME qui s'était incrusté pour les surveiller si jamais quelque chose tournait au vinaigre. Certainement un ancien Pyrhh. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il escortait les jeunes pour une mission contre des revenants. Et les Pyrhh sont les mieux placés. Après, qui sait. Il pouvait très bien être un AER. Mais les Pyrhh on plus de facilités pour se débarrasser de ce genre de choses. Alors qui sait. De toute façon, un CME est paré à toute éventualité. Dans la logique des choses. Il fallait préparer le terrain. Parce que les revenants, c'est des fourbes. Et Pio le savait que trop bien. Le CME exposait son truc, il blablatait.

▬ Il serait plus prudent de faire plus amples connaissances avant d'entreprendre de nous battre côtes-à-côtes, et j'entends par là, tout les trois. Ne serait-ce qu'au niveau de nos magies, histoire de savoir comment on peut se démerder. J'ai pour habitude d'être en soutien, usant les ténèbres, la lumière et la gravité pour aider mes équipes. Généralement, je vais pas dans le lard parce que ma magie ne me le permet pas.

Et surtout parce qu'il n'aimait pas trop se mouiller en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar


Messages : 50
Âge du personnage : 20 ans
Groupe : Sigma.
Eléments : Ténèbres | Eau | Sang.

MessageSujet: Re: « Der Jäger. » Ϟ Salazar A.Pio   28.07.15 14:19

Die Hard
Les fous sont ceux qui acceptent de vivre comme du bétails. Δ Feat. Salazar.

▬ J'viens à peine de me réveiller, et on me propose déjà un rencard avec un ange? Enchanté de faire ta connaissance Max. Moi c'est Pio. 

Cette simple phrase résonnait encore dans son esprit alors qu'ils marchaient tous les trois vers le point d'arrivé. La Aström n'avait pas répondu, souriant simplement de façon légèrement crispée. Ce n'était pas le moment de rentrer dedans alors qu'ils venaient à peine de se rencontrer. Disons qu'elle avait une certaine compassion au vu de sa tête. Ce type ne devait pas avoir beaucoup dormi, cela était assez flagrant. Alors plus que de se prendre la tête avec cette drague limite, des tas de question l'avait prise. Est-ce qu'il était au moins apte à cette mission ? Max n'avait pas envie d'être blessée parce qu'il ne savait pas se gérer.

Pour être honnête, la Sigma n'avait pas vraiment une bonne image de lui alors qu'ils venaient de se rencontrer. Néanmoins, elle lui laisserait tout de même une chance, elle allait être gentille un peu. Et puis, la bonne humeur la prenait tellement, que mettre ce genre de futilité de côté était bien plus intelligent. En plus de quoi, lorsqu'ils étaient arrivés apparemment et que le CME avait fini de parler, ce Pio avait dit quelque chose de plutôt pertinent.

L'écoutant sans rien dire, Max prenait note de ses pouvoirs et de sa position plutôt défensive. Déjà, ils avaient tout deux un point commun dans la magie qu'ils possédaient. En le remarquant, elle souriait légèrement, prenant la parole à son tour.

« Personnellement, je possède ténèbres aussi, ainsi que l'eau et donc le sang. Pour ma part, je suis en attaque plutôt qu'en soutien. Je  rentre dans le lard puisque j'ai un ensemble de magie plutôt polyvalentes et que c'est excitant. »

Oui, se battre était une chose qu'elle aimait vraiment. Elle n'en donnait pas l'air avec son air joyeux et « innocent » selon certains, mais il n'y avait rien de mieux que l'adrénaline. Le fait de se jeter dans la gueule du loup et donner tout ce que l'on a... Si Max s'entraînait tellement, ce n'était pas pour rien. D'ailleurs, en le disant, sa langue avait glissée légèrement sur ses lèvres comme si elle n'attendait que cela.
La perspective de la liberté d'aujourd'hui + un probable combat en approche, la Sigma en était réellement contente, voir carrément heureuse même.  

Une fois ce sentiment l'envahissant se calmant, elle avait tiltée, fixant Pio. La lumière n'était-elle pas une magie offensive ? Perplexe, elle laissait tomber pour écouter le CME donner sa magie à son tour. Lumière + Terre = Végétation. Ils étaient tous les deux avec une personne principalement offensive. Ce CME devait être quelque chose. Dans un sens, ils pouvaient se sentir rassurer, si un problème survenait, il devait être plus qu'apte à les défendre sans problème.

Lorsque tout le monde semblait avoir fini, c'est l'éternel Max de bonne humeur qui parlait à nouveau, sautillant d'impatience. Un large sourire s'affichait comme d'ordinaire.

« Bien, est-ce que nous pouvons y aller ? On pourra toujours discuter en marchant, non ? »

A vrai dire, ce n'était pas réellement des questions vu qu'elle partait déjà. Sa démarche trahissait son enthousiaste alors qu'elle chantait pour accompagner le tout. Si eux préféraient rester sur place à discuter, elle, elle préférait avancer et commencer le plus vite possible. Envie de liberté quand tu nous tiens.    
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar


Messages : 50
Âge du personnage : 20
Groupe : Les Pires
Eléments : Ténèbres ▲ Lumière ▼ Gravité

MessageSujet: Re: « Der Jäger. » Ϟ Salazar A.Pio   31.07.15 22:09


L'opération peut débuter.

Y aller. C'était pas une si mauvaise idée. Des revenants donc. Pratique, il avait été formé pour les combattre. Et puis, la plupart d'entre eux craignent la lumière. Les spectres sont plutôt chiants à ce propos. Ils ne craignent pas grand chose. La lumière permet de les solidifier temporairement, et avec une fille comme Max qui possédait l'eau et le sang, elle pouvait rapidement mettre fin au combat une fois que le monstre avait été matérialisé. Elle voulait aller de l'avant, et ce n'est pas Pio qui allait dire le contraire. L'autre gaillard possédait aussi la lumière en élément. Donc, ils étaient deux. Mais il comptait agir uniquement si les deux jeunes étaient dans la merde. Il fallait donc prouver au CME qui jouait les babysitters, qu'il n'avait pas lieu d'être. D'ailleurs en y pensant, il avait une sacré tête de pervers. Plutôt vieux, cheveux blancs, la cinquantaine facile. Mais l'ancêtre était toujours là, ce qui signifie qu'il ne s'est pas encore fait avoir par les monstres. Il devait posséder la sagesse - le savoir donc - mais aussi la puissance pour survivre dans ce monde de dingue. Du moins, c'est ce que la crapule pensait. Il marchait légèrement plus vite, attrapant le poignet de Max au passage pour la tirer devant avec lui, écartant le vieil homme et pouvant se confesser à elle sans qu'ils soient dérangés par l'adulte.

▬ Je sais pas pour toi, mais j'aime pas trop ce type. Désolé de t'avoir tiré à parti comme ça, mais je pouvais pas le dire devant lui. J'ai un plan et j'espère que tu est de tout cœur avec moi. Faudrait montrer à ce vieux CME de quoi les élèves de l'Académie sont capables. En gros, le rendre totalement inutile au cours de cette mission.

Il lui fit un petit clin d'oeil complice. Ses yeux s'étaient plissés, et sa mine semblait plus radieuse et enjouée que d'habitude. Pio avait retrouvé sa fraîcheur. Mais bon, au fond de lui, il n'y croyait pas trop. Pio ne se sur-estimais jamais. Au contraire, il se sous-estime bien trop souvent. Avec Lucia déjà, il pensait qu'ils allaient mourir tout les deux parce qu'il ne sait pas utiliser sa magie. Sauf qu'il y était arrivé à la perfection. Avec Ivy également. Le garçon pensait que c'était la fin, mais ses pouvoirs avaient été fortement utile pour se débarrasser de quelques spectres. Ou du moins, pour les faire fuir. Le jeune homme prenait la tête de la marche, il était pressé d'arriver sur le terrain. Et le terrain parlons-en, c'était pas si loin que ça en fait. Une fois sur le terrain.. Et bien... Pas grand chose. Pas l'ombre d'un ennemi. Ils étaient légèrement plus loin. Au nombre de trois. C'était pas la créature la plus féroce ou la plus puissante qu'il soit. Mais c'était pas non plus un truc à prendre à la légère. En tant que Pyrhh, il avait l'habitude de prendre des décisions stratégiques.

▬ Bon. Ils sont au nombre de trois, déjà, ils ont l'avantage sur nous deux. Ce que je te propose semble simple sur le papier. Faut les zoner, les attaquer simultanément en évitant de tout mettre sur une seule personne. Parce que si on s'intéresse qu'à l'un des trois, les deux autres vont nous faire regretter amèrement notre choix. Bien entendu, j'ai déjà affronté ce genre de crapules. C'est des crevards. Mais la lumière les étourdit un peu, genre.. pas très longtemps. L'idée : on étourdit, on attaque, et on replie puis on esquive. On devrait pouvoir l'emporter, j'ai confiance en toi

Il lui souriait, pensant qu'elle était assez douée pour les dépêtrer de cette situation. Pio n'avait guère confiance en ses talents de combattant, surtout contre des spectres, mais il pensait tout de même pouvoir apporter sa pierre à l'édifice. Les ennemis n'avaient pas remarqués les deux jeunes, assis en haut de la plaine, profitant de l'ombre créé par Pio pour les dissimuler temporairement.

▬ Dès que tu es prête, on ouvre le bal. Faut profiter de l'effet de surprise. Si on s'en sort, j'veux dire, sans passer par la case hôpital, j'te paye un café pour qu'on fasse plus amples connaissances trésor.  


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar


Messages : 50
Âge du personnage : 20 ans
Groupe : Sigma.
Eléments : Ténèbres | Eau | Sang.

MessageSujet: Re: « Der Jäger. » Ϟ Salazar A.Pio   01.08.15 16:07

Die Hard
Les fous sont ceux qui acceptent de vivre comme du bétails. Δ Feat. Salazar.

La jeune femme marchait tranquillement devant lorsqu'une main saisissait son poignet, l'entraînant plus loin. A vrai dire, Max n'avait pas spécialement regarder la tête du vieux, elle n'avait pas d'avis sur son compte. Il était simplement là pour jouer la babysitter, le reste lui passait au travers. Mais lorsque Pio l'entraînait pour lui parler de lui, elle n'avait pu s'empêcher de poser ses yeux bleus sur lui avec plus d'intérêt. Effectivement, elle devait avouer que sa tête ne l'inspirait pas non plus. Il avait tout l'air du type qui matte, le vieux lourd, beurk.

L'une de ses mains venait se poser sur l'épaule de son camarade, lui souriant grandement. Même si son opinion ne semblait pas spécialement bonne de lui, elle était tout de même d'accord. Et puis, elle n'avait rien de concret contre lui au final et il pourrait s'avérer sympa. Max préférait toujours donner une chance aux gens qu'elle rencontrait, il n'y a que les cons qui ne changent pas d'avis, n'est-ce pas ? Bref, sa main avait rejoint son épaule alors qu'elle répondait.

« Je suis avec toi, il va comprendre que les jeunes n'ont pas besoin d'un vieux dans leur patte, qu'ils sont aptes à se battre et se démerder tout seul ! De toute façon, je n'avais pas l'intention de compter sur lui, de base. »

Elle lui offrait également un clin d'oeil alors qu'ils reprenaient leur marche. Pio prenait la tête et pendant ce laps de temps plus court que prévu, elle le fixait de dos. Finalement, elle ne savait pas vraiment quoi penser de ce type. Il avait une tête de déterrer, une drague à deux balles, mais il ne semblait pas mauvais. Et qu'on se le dise, la Sigma trouvait parfois drôle les types qui draguaient lourdement, mais tout est une question de feeling. Certains passaient et d'autres non. Peut-être que Pio la ferait rire plus qu'autre chose au final... En attendant, ils arrivaient.

Elle s'asseyait avec lui, regardant les ennemis présents. Ils n'étaient pas nombreux, mais rien ne garantissait qu'il n'y en avait pas d'autres quelque part... Comme ils ne pouvaient pas en être certains, elle écoutait simplement la tactique de son camarade. Hochant de la tête, elle semblait d'accord. Max n'était pas spécialement douée pour les tactiques à plusieurs, elle avait tendances à réussir mieux seule, mais avec d'autres, elle avait tendance à ne plus savoir comment faire. Autrement dit, elle était bonne tacticienne pour une personne, mais plusieurs semblaient plus dur. A la fin, elle souriait à nouveau, le regardant.

« Je suis d'accord pour le café, tré-sor. Il faut que je me concentre d'abord un moment si je veux utiliser ma fusion. Je ne sais pas combien de temps cela va prendre, je contrôle pas très bien l'eau encore, mais je peux le faire. Tu me laisses cinq minutes ? »

Inspirant longuement, la jeune femme fermait les yeux un moment pour se concentrer. Récemment, elle avait rencontrée la professeur d'Arts magiques. C'était le moment de voir si les quelques fois où elles s'étaient entraînées ensembles avait servi à quelque chose ou non. Sa concentration lui semblait plus simple en tout cas à cet instant.

Les secondes semblaient s'écouler alors qu'elle inspirait toujours profondément, cherchant à mélanger sa magie. Les ténèbres n'étaient pas un problème pour elle, mais l'eau semblait toujours plus délicat. Elle levait cependant la main au bout de dix minutes environs, créant du sang. Ses yeux s'ouvraient à nouveau en souriant.

« Désolée pour le temps d'attente, mais je suis prête. On y va ? »

Se redressant, la jeune femme se mettait en chasse. Elle s'approchait lentement, contournant le petit groupe de monstre. Si Pio n'avait pas confiance en lui, Max avait confiance en lui malgré son air fatigué. Un esprit d'équipe, elle ne se battait seule que lorsqu'elle l'était. Inconsciemment, elle avait confiance en lui et elle savait qu'ils s'en sortiraient tout les deux.

Matérialisant une lame de sang de taille plutôt moyenne, pas aussi grosse qu'elle l'aurait souhaitée, elle attendait que son acolyte les étourdit avec sa lumière, se tenant prête. Son regard se posait sur lui, lui souriant légèrement. A cet instant, c'était son allié. Prête, elle avait réagit au quart de tour lorsque la faille était ouverte. Eblouie, elle s'était jetée sur le premier qui lui faisait face. Les trois seraient peut-être compliqué à tuer finalement en les voyant de plus près. L'un d'entre eux portait deux faux avec lui, les deux autres n'étaient pas désarmés non plus. Inspirant longuement, elle esquivait une attaque frontale hasardeuse, éblouit par la lumière, en profitant pour trancher dans le tas. Réactivité oblige, sa lame s'était dématérialisée de son bras droit pour venir sur son bras gauche, pour s'attaquer au second. Le temps était limitée, elle n'avait pas vraiment le choix que de sauter le pas de la réflexion et faire à l'instinct. Si son instinct était aussi bon qu'elle le croyait, elle pouvait le faire. Le deuxième fut cependant plus compliqué à tuer, si bien qu'elle ne faisait que le blesser gravement sans l'achever réellement.

Se retrouvant face aux deux monstres dont l'un ne tiendrait pas la distance, elle avait finalement fait un pas en arrière, reculant. Respirant rapidement, l'adrénaline la faisant légèrement trembler, ses yeux se posaient sur Pio un instant. Implicitement, elle lui demandait un coup de main.

HRP:
 
   
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar


Messages : 50
Âge du personnage : 20
Groupe : Les Pires
Eléments : Ténèbres ▲ Lumière ▼ Gravité

MessageSujet: Re: « Der Jäger. » Ϟ Salazar A.Pio   05.08.15 6:29


Der Jäger

Rentrer dans le lard. C'était vraiment l'option qu'il n'avait guère envie de prendre. Pio était un piètre combattant, du moins, il se considérait comme un des plus mauvais du continent. Mais bon, il y était un peu obligé. Cette jeune fille lui avait tapé dans l’œil premièrement, puis, deuxièmement, il n'avait pas envie de repenser à elle comme à un cadavre qu'il aurait abandonné sur le champ-de-bataille. Et dernièrement, il n'avait guère envie que le Chasseur de Monstre d'Élite n'agisse aujourd'hui. C'était un simple spectateur. De toute façon, il n'avait guère envie de se faire enrôler dans leurs rangs, c'était quelque chose qu'il ne supporterait pas. Pio vit pour une seule et unique chose, quelque chose qu'il est pour le moment, l'un des seuls à avoir : Sa liberté. De penser, d'agir. Au terme de ses années d'étude, il retournera à sa vie morose et sans intérêt. Mais au moins, il ne sera pas obligé de jouer les héros et perdre sa vie bêtement. Il n'avait pas non plus l'envie et la patience d'apprendre à la nouvelle génération comment se défendre. Pio avait acquis un savoir, et une puissance, qui aujourd'hui entre ses mains lui permettront de mieux préparer son futur. Il saura se défendre en cas de menace. La demoiselle semblait avoir un peu de mal avec sa fusion. Pour Pio c'était une question de formalité. Il se débrouillait plutôt bien, même s'il n'avait jamais été inventif. Et c'est peut être son plus gros défaut. Un des revenants avait été terrassé. Max se démerdait réellement bien. Il avait presque envie de jouer le fanboy et applaudir aux éclats. Mais il n'avait guère le temps pour rigoler et faire des conneries. La survie était primordiale. Étourdir la cible. Agir rapidement.

Pio dégainait sa machette de combat et fonçait vers les oppresseurs. C'était certainement pas la bonne technique à adopter et il le savait. Attirer l'attention pour que Max puisse réfléchir à sa prochaine attaque. L'un des deux restants était salement amoché. Pio s'était donné un petit coup de pouce avec la gravité pour sauter et gagner du terrain. Il était retombé au bon endroit, faisant un signe au CME de ne pas interagir, il sécurisait la zone. Un échange de regard avec Max, mais pas aussi charmeur que tout à l'heure. Beaucoup plus sérieux. Tout ceci l'avait réveillé, et le fait de pouvoir partager un bon chocolat chaud avec elle lui donnait cette motivation fracassante. Il avait créé quatre sphères lumineuses autour de la cible endommagée. La concentration était de mise. Quadrillé de chaque côté, la bête fut obligé d'être aveuglé. Et Salazar était passé à l'offensive à la première réaction de la créature. Un coup net de machette dans le cœur. C'était ça le secret des revenants. Utiliser la lumière pour qu'ils soient aveuglés mais surtout matérialisés. Une fois ainsi, ils sont vulnérables à toutes les attaques physiques. Et leur point faible, c'est le cœur. Comme un bon paquet de monstres en fait. Plus qu'un. Ils avaient enfin la force du nombre.

▬ Prépare-toi Max. Je vais créer une ouverture. Saisis-là et donne tout ce que t'a.

Face-à-face avec la dernière créature, Pio sentait que son plan puait la merde à plein nez. Non pas qu'il voulait jouer les héros devant la belle, mais c'était à son sens, la solution de facilité. Il fallait attendre, être patient. C'est bon. Le revenant avait armé une frappe, et Pio interceptait sa faux avec la machette. Le problème, c'est qu'il en avait une seconde. Le Pyrrh l'avait éblouit avec la lumière. Max avait son ouverture. Le monstre avait quand même dégainé une frappe avec son autre faux.

▬ Maintenant !

Pio s'était donné une impulsion en arrière, avec la gravité pour pouvoir légèrement aller plus loin. Mais il avait senti quelque chose le frapper. Le terrain avait été vidé des trois créatures. Pio esquissait un sourire satisfait. Les bêtes n'étaient plus vivantes. Pourtant, du sang avait coulé et tâchait la plaine, qui était immaculée de rouge. Une entaille, pas excessivement profonde. Mais assez pour être ressentie et être douloureuse. Il avait ôté son débardeur et l'avait ouvert avec sa machette. Il fallait faire un garrot pour stopper l'hémorragie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar


Messages : 50
Âge du personnage : 20 ans
Groupe : Sigma.
Eléments : Ténèbres | Eau | Sang.

MessageSujet: Re: « Der Jäger. » Ϟ Salazar A.Pio   09.08.15 15:11

Die Hard
Les fous sont ceux qui acceptent de vivre comme du bétails. Δ Feat. Salazar.

La Aström avait posée ses yeux bleus azur sur le Pyrrh pour qu'il lui vienne en aide. Inconsciemment, sa demande était parvenu jusqu'à lui qui venait sur le champs de bataille. L'espace d'un instant, la stupeur avait pris la belle qui regardait Pio entrer dans l'offensive. Peut-être que ce n'était pas une bonne idée après tout. Elle ne souhaitait simplement que sa lumière à la base, mais la jeune femme ne râlerait pas le moins du monde alors qu'il lui donnait son aide plus que nécessaire. Au contraire, un sourire s'était affiché sur son visage comme d'ordinaire, un sourire franc et direct, chaleureux comme la peau matte avait le secret.

Alors seulement, Pio avait tué le monstre blessé, Max étant légèrement éblouie face à lui. Dans son esprit, la jeune femme était restée sur le fait qu'il n'était rien d'autre qu'un soutien/défenseur, pas forcément très bon en offensive, néanmoins, il semblait bien se débrouiller actuellement. Le temps n'était pas aux applaudissements ou toute forme d'admiration passagère.

Se remettant en place, la suite du combat approchant, ses yeux se plantaient tour à tour sur son acolyte ainsi que sur sa proie. Si Max était une fille agréable et gentille en temps normal, elle n'en restait pas moins une combattante acharnée. Le combat, l'adrénaline, cette sensation de trancher net dans la chair. Cela avait peut-être un côté psychopathe dans le fond, mais la belle ne s'en portait pas moins bien que les gens de ce monde. Inspirant longuement, ses yeux avaient suivi la scène, regardant son camarade intercepter la faux avant de reculer et lui crier maintenant. Alors seulement, la jeune fille s'était faufilée rapidement, agilement, glissant sur le sol pour éviter sa faux à nouveau libre et trancher de son bras gauche la moitie de son thorax, la plantant aussi profondément que possible. Sa lame venait découper le coeur en deux, net.

Se relevant ensuite, la jeune Sigma souriait franchement, se tournant vers le Pyrrh pour lui offrir un pouce en l'air bien placé. Lentement, elle revenait vers lui, toute contente avant de remarquer le sang au sol. Ses orbes bleus suivaient la trace pour arriver jusqu'au torse de Pio. Son regard était sérieux, bien trop tout d'un coup alors que celui-ci enlevait son débardeur, faisant apparaître la plaie. Rapidement, elle s'était ruée jusqu'à lui pour l'aider.

« On doit vite faire un garrot, laisse-moi t'aider ! »

Le débardeur ne suffirait peut-être pas, c'est ce qu'elle avait pensée en voyant la scène. Alors, n'étant pas forcément des plus pudiques, la jeune femme avait retirée son propre débardeur pour le poser sur sa plaie et appuyer dessus. Se retrouver en soutien-gorge au milieu de la plaine ne semblait pas déranger outre mesure la peau matte qui s'inquiétait bien plus pour lui.

« Rentrons, on pourra plus facilement te soigner là-bas ! Tu penses que ça va aller jusque là ? »

L'inquiétude prenait le dessus parce que Max était ainsi. Son sourire habituel avait disparu aussi simplement qu'il apparaissait tous les jours. Sa blessure ne semblait pas aussi profonde qu'elle en avait l'air, mais la Sigma n'était pas une experte en la matière et ne pouvait être certaine de rien dans ce cas. Prenant son bras, elle partait finalement dans la direction du CME pour rentrer. Comme souvent, c'est elle qui dirigerait les opérations dans ce genre de cas, parce que lorsqu'il y avait des blessés, agir rapidement était la spécialité de la jeune femme.

« On y va, si tu te sens pas bien, tu me le dis ! Monsieur, partait devant et aller nous chercher de l'aide ! Ne vous en faites pas pour nous, on peut se défendre si besoin. »

La fin de sa phrase s'étant adressé au CME, elle avait criée assez fort pour l'interpeller, assez doucement pour ne pas rameuter la moitié des monstres peut-être présents aux alentours.    
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
.



MessageSujet: Re: « Der Jäger. » Ϟ Salazar A.Pio   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Der Jäger. » Ϟ Salazar A.Pio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Love is never dead (Salazar & Hanna)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dandelion City :: Les alentours :: Les falaises rocheuses-