AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.
avatar
CME


Messages : 124
Âge du personnage : 25 ans
Groupe : CME
Eléments : Air † Terre ► Sable

MessageSujet: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   20.06.15 2:46



Carry on my wayward son



Cet après-midi, le programme était chargé. Non seulement, il fallait exterminer les monstres qui commençaient à s’amasser aux alentours, mais en plus de ça, je devais m’en servir comme entrainement journalier. Comme à chaque fois que je sortais, je prenais Yamato à mes côtés. La magie n’était pas suffisante pour combattre toute la journée. C’est pour ça que mon katana me suivait partout où j’allais. Cette arme m’avait sorti du pétrin plus d’une fois. J’approfondirais mes techniques en fonction de la magie que je possède tout en usant de cette lame affutée et aiguisée pour trancher la moindre chair. Je m’habillais avant de partir pour les alentours. Je saluais quelques passants respectueux au passage jusqu’à arriver à la porte. Je reconnaissais parfaitement le QG qui m’avait accueilli pendant mes années d’études : celui des Zeta. Je ne l’ai jamais avoué à personne, mais ils étaient ma famille et le resteront toujours. Même si j’étais plutôt froide avec certains, ça ne m’a pas empêché de me faire aider par d’autres, et inversement. Le terrain était libre, je pouvais donc m’entraîner comme bon me semblait. Aujourd’hui : approfondir ma technique de vitesse grâce à la magie de l’air. Je pourfendrai le temps et l’espace afin d’anéantir ces créatures.

J’approchais donc du petit lac, là où les créatures marines vivaient - celle que je haïssais le plus - afin de m’échauffer. L’un d’eux mesurait plus de cinq mètres de long. Un serpent aquatique, de la pacotille. Je ricanais face à cette bestiole, l’air me procurait une grande vitesse et le coup lui sera fatal. Tranchant un côté puis l’autre, je revenais à ma position initiale rapidement avant de voir que la bête était plus résistante que prévu.

– Tu crois m’effrayer ? Abomination, tu ne mérites pas de vivre.

Je sautais sur son dos, soulevant la terre aux alentours grâce à la magie et enfermait la bestiole sous un pont solide. Elle ne pouvait plus bouger. C’était bien trop facile… Une deuxième se joignait donc à la partie. Là, on allait s’amuser. Une restait à regarder son compère à l’aide de ses yeux vitreux, tandis que l’autre essayait de m’attaquer. Je créais une boule ensablée avant de lui jeter dans les yeux. L’aveugler me rendrait les choses plus simples, sauf que je ne m’attendais pas à ce que quelqu’un passe par là. Un jeune homme brun venait d’entrer sur mon terrain de chasse. La bestiole se rua sur moi et je l’esquivais en sautant sur le côté. Elle était lente… L’autre se débattait pour briser sa prison de terre et je pense qu’elle n’allait pas tarder à y arriver.

– Ne restes pas là gamin.

Lui avais-je dis sur un ton froid et sans intonation précise. Mon terrain de jeu était l’un des plus dangereux. Je devais protéger ma vie, mais s’il restait là, je serai responsable de la sienne. Je n’avais pas le temps de lui dire de déguerpir que la deuxième bestiole se libéra de son étreinte terrestre.
(c) Ivy Stevens


Dernière édition par Ivy Stevens le 15.07.15 17:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
Zeta


Messages : 99

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   20.06.15 14:31

Carry on my wayward son
Feat Ivy Stevens

Après une matinée un peu chargée en cours, j'avais décidé de rentrer à la base, histoire de me préparer, car cette après-midi, j'étais chargé de surveiller ce qu'il se passait aux alentours du lac, histoire qu'il n'y ait pas de monstre gigantesque et surpuissant qui nous attaque tous et fasse de nombreuses victimes. Moi, pessimiste ? Non, mais c'était une chose qui pouvait arriver, après tout, on ne peut prédire l'avenir, ou alors, c'est qu'une magie existe même pour ça... Sinon, je pense qu'il y a de nombreuses choses que j'aurais pu empêcher. Bref, après ma sortie des cours, j'étais parti prendre une collation, avant de prendre la route vers le QG, préparé à toute éventualité de combat/course poursuite. Même si je ne savais pas du tout ce qui allait se passer, encore une fois. Des gens, parfois, me demandent ce que je ferais si je tombais sur un monstre sans y être préparé, un peu comme une attaque surprise... Bien souvent, je leur réponds "Je fais ce qui doit être fait." car je n'ai pas envie de dévoiler mon plan d'attaque aux autres. Hé.

Bref, je partais pour le QG de ma division, les Zeta. Le trajet ? Il se déroula sans encombre... C'était plutôt calme. Très calme. Trop calme ? Pour une fois, ça faisait du bien. Aucun monstre pour me gêner sur la route... Finalement, peut-être que j'avais été trop prévoyant, pour une fois ? Tant pis, je serais paré pour la prochaine fois alors. Sauf que, une fois pas loin du point ou je devais aller, près du lac... Il y avait une femme qui affrontait un serpent d'eau. Une élève ? Non, je pense pas, je ne l'avais jamais vue par ici, ou alors, c'était une élève qui était bondée de missions. Je l'observais de loin, voyant la facilité avec laquelle elle anticipait le monstre et l'attaquait... Pas de doute, soit elle est très puissante, soit elle est cme. Je penchais plus pour la seconde solution cependant... Et la VLAN, et une d'emprisonnée. Sauf qu'un autre sortit de l'eau, en mode "coucou, j'suis un poisson.'" Bon, arrêtons de perdre du temps à l'observer et allons au qg... Sauf que comme un con, au lieu de contourner pour y aller discrétos, et bah j'étais passé par devant, du coup les monstres ET la madame très très balèze m'avait vu. Crotte de bique... La chose emprisonnée dans la cage se débattait, et l'autre lui avait foncé dessus mais elle esquiva sans grande peine, avant de me dire... De partir, avec une voix limite inexpressive froide. Je crois bien que je ferais mieux de l'écouter, sinon je la gênerais... SAUF QUE. L'autre créature brisa sa "prison" et se rua sur moi, comme si j'étais un bon steak saignant. J'avais bien fait de me préparer... Alors que le serpent me chargeais, j'utilisais ma magie de flammes pour me propulser en l'air, au-dessus de lui, hors de portée. Me charger en rampant la gueule ouverte pour me bouffer, sale idée. Je sortais mon arme, avant de la pointer vers le bas.

- Meurs, saleté.

Des flammes jaillirent de mes épaules et me propulsèrent vers le bas avec une vitesse assez grande, comme une stalactite d'acier tombant à grande vitesse sur le monstre. Le résultat ? Je l'avais percuté, bien comme il faut. Un craquement osseux et cartilagineux se fit entendre, et il semblerait que ma lame, avec la vitesse, lui avait... Transpercé le crâne, car il était tombé au sol, d'un coup, inanimé. En vrai, heureusement qu'il était bien affaibli, sinon je n'aurais jamais pu lui porter un tel coup... Je me relevais, retirant ma lame souillée de sang du crâne du monstre. Le sang avait bien giclé sur mon bras et mes vêtements. Génial, j'avais l'air d'un psychopathe... Pendant ce temps, la femme, je ne savais pas ce qu'elle faisait, en réalité, je n'avais rien regardé. Il fallait juste que j'aille au qg, rien de plus... Qui était-elle ? Une femme sacrément puissante, c'est sûr...

(c) Akatovio


HRP:
 


Dernière édition par Drake Aurion le 13.07.15 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
CME


Messages : 124
Âge du personnage : 25 ans
Groupe : CME
Eléments : Air † Terre ► Sable

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   20.06.15 16:08



Kill'em all



La bestiole se jeta avec volonté sur le garçon. L’autre se rua sur moi. Que faire ? Bien évidemment, il fallait que je pense d’abord à sa vie plutôt qu’à la mienne. Mon but était tout de même de protéger les autres. Et si jamais il se faisait dévorer sous mes yeux, je serai responsable de sa mort. Je pourrai alors dire adieu à mon poste chez les CME et à ma carrière prometteuse. J’élevais un mur de terre devant moi avant d’entendre un bruit sourd. L’un des serpents venait d’écraser sa tête contre ma barrière et hurlait de douleur. Ca vous apprendra à vous jeter comme des bêtes voraces. Je me retournais avant de voir qu’il avait disparu. Avait-il été avalé par le serpent ? Non. Il était dans les airs, propulsé par des flammes magnifiques. Le jeune homme avait des capacités et de très bons réflexes. Il vint ensuite écraser sa lame sur le crâne du reptile marin. Un bruit qui me faisait frissonner de plaisir retentissait dans les alentours. Sa tête venait d’être broyée sur le champ et n’avait laissé que des os en miette. Il se débrouillait bien, finalement, il va peut-être être utile à la chasse d’aujourd’hui. L’autre bestiole venait de briser le mur, et je sentais son souffle sur ma nuque. Il restait là, sans bouger. Yamato venait de lui transpercer la gueule. Dos à la créature, je retirais la lame du katana avec tant de violence que ça lui avait arraché un de ses crochets venimeux. Un bruit sourd s’ensuivit, laissant ainsi le corps inerte de la bestiole.

– T’as du cran petit. Ça te dirait d’effectuer ma ronde à mes côtés ?

Ce n’était pas tous les jours qu’un élève avait la chance de pouvoir se battre aux côtés d’un CME. Il ne devait pas rester de monstre réellement puissant à vaincre… Enfin, rien n’était certain. Ils se terraient toujours là où on ne les attendait pas et surgissaient au dernier moment pour mieux nous détruire. Le jeune homme avait le choix de rentrer bien à l’abri, ou de mettre sa vie en péril pour observer et participer à l’extermination de certaines créatures. S’il avait réellement du cran, il accepterait. Dans le cas inverse, il retournerait à son QG sous ma protection. On ne sait jamais ce qu’il peut arriver dans ce genre d’endroit. J’attendais sa réponse, nettoyant le sang restant sur ma lame préférée. Celui des Léviathans tachaient plus que les autres. Allez savoir pourquoi. J’approchais du jeune homme à grand pas, j’avais clairement oublié le plus important : les présentations. Comment pouvait-il accepter l’invitation d’une inconnue ?

– J’en ai oublié mes bonnes manières. Ivy Stevens, chasseuse d’élite. A en juger par tes compétences, je dirais que tu es un élève aguerri de Dandelion… Avant dernière année ?

Et si ce n’était pas le cas, c’est qu’il n’en était pas loin. Ses capacités étaient très bien développées et il ne pouvait pas être dans ses premières années.
(c) Ivy Stevens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
Zeta


Messages : 99

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   21.06.15 22:14

Carry on my wayward son
Feat Ivy Stevens

Le monstre ne bougeait plus, mort, après le coup que je lui avais asséné. Bon, bah au moins, ça en faisait un en moins... Quant à la femme, elle avait crée un mur de terre que s'était mangé l'autre serpent de mer. Pour m'aider, je suppose ? Finalement, je n'avais pas eu besoin d'aide. Le travail avait déjà été à moitié commencé, je me suis juste contenté de le finir, hé. Alors qu'elle allait se faire attaquer par derrière... Ah bah non en fait. Le monstre venait purement et simplement de se faire transpercer la gueule par un katana. La voila maintenant inerte, au sol, un sabre à travers la gueule. On peut dire que ça lui avait cloué le bec... Purée, plus jamais de pensées comme ça, non non non. Quand la puissante femme retira son arme de la gueule de la bête, un crochet, probablement empoisonné, s'en retira, puis un bruit sourd se fit entendre, et le corps de la créature resta inerte, au sol. Ok, donc c'était un beau kill, un bon vieux one shot comme on les aime bien. Puis, elle me proposa, parce que j'avais du "cran", de partir à la chasse avec elle. J'avais une mission, celle de surveiller près du qg, mais bon, si on considère le lac comme lieu à surveiller... Raah, c'est dur comme choix. Mais bon, comme j'ai des couilles, bien sur.

- Hum... Je sais pas trop encore, je ne vous connais pas trop, et si jamais en vrai vous étiez une ennemie... Mais si vous me disiez qui vous étiez, je pense que ça serait mieux, non ?

Même s'il s'agissait d'une inconnue, vue sa force, il fallait que je la suive chasser, elle qui semblait avoir une grande aversion contre les monstres... Peut-être pourrait-elle m'en apprendre plus ? Cependant, si elle était une ennemie, je n'allais certainement pas la suivre, pas envie d'me faire zigouiller, ça serait trop triste... Pour ne pas passer pour un rustre, je conservais une certaine politesse, allant jusqu'à la vouvoyer. IMAGINEZ que ça soie une CME respectée et très puissante par ici ? Ça serait stupide de ne pas la respecter. La femme s'approcha de moi à grands pas, pour faire je ne sais quoi. Et si c'était une ennemie ? NONONONONONONON. Sauf que, elle se présenta. Ivy Stevens, CME, j'ai gagné mon pari sur ce qu'elle était... Et à son tour, elle me demanda si j'étais un élève qui a quasiment fini sa scolarité à Dandelion. Sauf que, pas tout à fait en fait...

- Hm... Me croirais-tu si je dis que je suis en 5eme année ? En fait, je maîtrise le feu à ce niveau juste parce que mon père était un ancien CME, et m'a enseigné pas mal de trucs dessus avant que je ne commence à étudier à Dandelion...

Je n'allais quand même pas lui raconter ma vie ! Je ne faisais que lui dire pourquoi je savais bien utiliser le feu, pour ne pas passer pour un type ultra fort ou un truc comme ça, ce que je n'étais pas... D'ailleurs, je pouvais enfin répondre précisément à sa demande précédente.

- Sinon, je suis d'accord pour venir chasser, du coup. Ça me permettra d'apprendre des trucs et de me perfectionner, si tu es d'accord, bien évidemment...

(c) Akatovio


Dernière édition par Drake Aurion le 13.07.15 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
CME


Messages : 124
Âge du personnage : 25 ans
Groupe : CME
Eléments : Air † Terre ► Sable

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   22.06.15 1:33



I found something for you



Le gamin semblait méfiant envers moi. Chose normale quand on ne connait pas quelqu’un, au moins, il n’était pas le genre à suivre n’importe qui. Cependant, lorsque je me suis présentée à lui, les choses furent différentes. Le jeune homme n’était qu’en cinquième année, et s’il maîtrisait aussi bien le feu, c’était surtout grâce à son père. C’était un avantage considérable, il avait une bonne avance sur les autres élèves. D’ailleurs, il acceptait de m’accompagner pour le reste de ma ronde. Et je remarquais que mise à part son année d’étude à Dandelion, je ne savais rien du jeune homme. Ah si, il maîtrisait l’élément du feu. Enfin, maîtriser était un bien grand mot. La maîtrise était un stade que seuls les plus forts d’entre nous atteignaient. Je ne pouvais pas non plus affirmé que je maîtrisais mes éléments, mais je m’en approchais à grand pas.

– Bien sûr que je suis d’accord puisque je te l’ai proposé. Mais avant d’entamer ma future chasse, j’aurai aimé savoir ton nom et ta division, pour savoir quel terrain appréhender à tes côtés.

Nous marchions en quête de nouvelles créatures, il devait y en avoir un peu partout aux alentours. Parfois, nous n’avions pas besoin d’aller bien loin pour tomber sur une abomination de la nature. Un monstre se présentait à nous. Il ressemblait à un reptile, cependant, ce n’était pas un de ces serpents que nous venions de combattre. Il possédait des écailles, une raie dorsale… Il s’apparentait à un alligator de grande taille. C’était parfait pour voir ce que valait le jeune homme. Cependant, il fallait d’abord vérifier qu’aucune autre bestiole n’allait venir nous gêner dans notre extermination. Il était quand même sous ma responsabilité. En cinquième année… Il devait être à peine majeur. Et je ne voulais pas d’un mort sur les bras, ça nuirait à ma carrière. Et je ne pourrai pas vivre en sachant qu’un monstre à encore abattu quelqu’un. Je lui fis signe de s’arrêter, analysant les alentours. Il n’y avait pas de coin d’eau ici. D’où pouvait sortir cette bestiole s’il n’y avait pas de coin aquatique ?

– Fait attention. Il pourrait très bien y en avoir d’autres. Elle n’est pas à sa place ici, je sens qu’il y a un truc qui cloche.

Engager le combat était certainement risqué, d’autres bestioles allaient nous tomber dessus. Mais ce n’était que le coup du hasard. Il pouvait n’y en avoir qu’une, ou plusieurs. Faire le tour du terrain nous ferait perdre du temps, et peut-être même notre cible. Je prenais le risque et quoiqu’il arrive, le gamin s’en sortira. Je l’aiderai à combattre mais je voulais surtout voir s’il avait autant de cran qu’il ne laissait paraître. Je vais le coacher un peu, le conseiller et relever ses erreurs. Après tout, il avait déjà de l’avance sur les autres élèves, je pouvais lui filer un coup de pouce pour qu’il en impressionne d’autres.

– T’es prêt ? Je te laisse choisir si tu veux tenter de l’affronter en solitaire, ou si je t’épaule un peu au début. Je voudrais bien voir de quoi tu es capable. Cette créature n’est pas assez puissante pour te mettre au tapis mais reste bien sur tes gardes. Je t’aiderai réellement si je sens que le combat tourne mal.
(c) Ivy Stevens


Dernière édition par Ivy Stevens le 22.06.15 20:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
Zeta


Messages : 99

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   22.06.15 15:49

Carry on my wayward son
Feat Ivy Stevens

Quand je parlais de maîtriser le feu, c'était purement abstrait et assez faux en fait, car dire qu'on maîtrise est un élément, ça veut dire qu'on l'utilise parfaitement bien et qu'on a aucun problème à l'utiliser, sauf que moi, avec mon niveau actuel, j'étais encore loin d'avoir atteint ce point ci. Bon, on pouvait pas dire que j'étais un débutant, c'était faux car je savais utiliser ma magie, mais j'étais pas un puissant mage capable de maîtriser parfaitement sa magie et de lancer des sorts ultra puissants avec aisance et facilité. Je me demande quel niveau de puissance à un combattant tel que celui qui maitrise ses magies... Je n'en sais rien, mais ça doit être absolument terrifiant de l'affronter, même pas sûr que même les plus puissants monstres s'en sortiraient face à une personne de cette envergure. Un jour, j'aurais ce niveau, et je pourrais atteindre mon but... Un jour... Ivy me demanda mon nom et ma division, pour savoir quoi faire. Quel con de moi, je ne m'étais même pas présenté. Impolitesse powa.

- Je m'appelle Drake Aurion. Je fais partie de la division des Zeta... Ouais, avec une magie de feu, ce qui est assez handicapant sous l'eau, donc je privilégie mon autre magie, ou les combats sur terre.

Après les présentations, nous étions partis marcher, en quête de créatures à aller chasser, histoire de débarrasser cet endroit de toute la vermine qui pullulait. M'oui bon, de la vermine qui pouvait atteindre plus de cent mètres de haut, certes, mais de la vermine quand même. Comme on dit, c'est pas la taille qui compte... Nous n'étions pas allés bien loin pour rencontrer un monstre, cependant. Un reptile... Mais pas un serpent, non. C'était plus un genre de gros alligator bien dégueulasse avec une raie dorsale. Ivy me fit signe de s'arrêter, puis observa les alentours. Très certainement pour voir si cette bête était seule, ou si il y en avait d'autres. J'en avais déjà rencontré quelques uns des comme ça...Ils n'étaient pas très très forts seuls, mais il fallait quand même s'en méfier. L'un de mes enseignements fut de ne jamais sous-estimer un adversaire, peu importe sa puissance. Ouais... A cause d'une erreur d'estimation, un accident peut si vite arriver, la mort peut cueillir les gens de sa sanglante faux à n'importe quel instant, même au plus inattendu. Aucun coin aquatique ici, c'était louche. Ce genre de trucs, ça vit pas dans la flotte normalement ? Ma coéquipière du moment me fit remarquer ce détail, en me demandant de faire attention.

- C'est vrai, il n'est pas dans son habitat naturel. Si il y en a d'autres comme ça, c'est que quelque chose les y a délogés. Quelque chose de relativement fort, si tu veux mon avis... Comme une sorte de puissant prédateur, ou quelque chose du genre. En tout cas, je pense qu'il faut être prudent, au cas ou, ne sait on jamais...

Mon esprit stratège avait parlé. Bon, c'était assez simple comme truc et un peu évident, mais bon, voila quoi. Elle y avait déjà sûrement pensé. Après quelques secondes, elle me proposa d'engager le combat, en solitaire ou avec elle pour m'épauler au début, pour voir ce dont quoi j'étais capable. Elle me disait que cette créature n'était pas assez forte pour me mettre à terre, mais qu'elle m'aiderait en cas de problème. Bien. Je hochais la tête, avant d'observer le monstre, et le terrain. Contre ce genre de monstres... Y'a pas de doutes, c'était comme ça, et pas autrement. Mon plan d'attaque était prêt.

- Je te remercie de ton aide, mais je vais essayer de me débrouiller seul face à lui. Je crois déjà avoir trouvé un plan d'action... Du coup, je commence le combat !

J'avançais doucement la créature, tout en pensant fort au sort que je voulais faire. Oui, une muselière de ténèbres pour le priver de son arme de morsure... Je plaçais mon bras gauche devant moi, avant d'y créer une boule sombre, que j'envoyais directement sur le monstre. En visant la tête. Si ça réussissait, c'était tant mieux pour moi, sinon, il allait falloir trouver une autre stratégie...

(c) Akatovio


Dernière édition par Drake Aurion le 13.07.15 19:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
CME


Messages : 124
Âge du personnage : 25 ans
Groupe : CME
Eléments : Air † Terre ► Sable

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   22.06.15 23:54



Always bigger and harder



Drake, de son prénom, souhaitait entamer le combat en solitaire. J’acceptais sa décision et lui fis signe qu’il pouvait engager comme il le voulait, et surtout quand il se sentait prêt. Je croisais les bras, et m’appuyais contre un arbre pas trop loin du terrain de combat. J’étais assez proche pour l’aider en urgence si jamais, et je n’étais pas trop près de lui pour éviter de le gêner dans ses mouvements. Ce jeune homme était un Zeta, il ne pouvait que réussir ce combat face à un Léviathan. Même s’il n’était qu’en cinquième année, je ne doutais pas de ses capacités. Certes, je n’avais vu que des techniques flamboyantes mais s’il arrivait à gérer cet élément, il devait en faire de même avec le second. D’ailleurs, il usait d’une boule noire, sombre… Ténébreuse. C’était donc ça le deuxième élément du garçon. S’il était doué dans la fusion, alors il pourrait se servir des cendres. Ca pouvait être utile parfois. Brûler la carapace de l’ennemi en permanence, c’était même mieux que le feu car même s’il allait dans l’eau, les résidus continuaient d’infiltrer son corps. Je continuais de surveiller les alentours. Cette bestiole n’était certainement pas toute seule. Et le jeune Zeta était perspicace en se demandant si quelque chose de plus puissant ne l’aurait pas délogé de son habitat naturel. J’allumais une cigarette en observant ses faits et gestes. Il se débrouillait réellement bien, il avait du potentiel.

Il avait tenté d’enfermer la gueule de la bestiole dans une muselière ténébreuse, il éviterait ainsi une morsure mortelle. Seulement, la bestiole possédait quatre membres dotés de griffes ainsi qu’une queue dangereusement efficace. Un coup pouvait faire d’énormes dégâts, il ne fallait pas l’oublier. Je sentais des vibrations dans le sol pendant que Drake continuait de se battre. Quelque chose n’allait pas, la bestiole se mit à pousser un cri et une énorme version de celui qu’Aurion était entrain de combattre apparu, la gueule béante. Je lâchais mon tube de nicotine et usait de la magie aérienne pour me propulser en avant afin d’attraper le jeune homme et l’attirer ailleurs. La vitesse a fait que nous avions évités les centaines de crocs de justesse, et nous nous retrouvions par terre. Je me relevais rapidement et sortis mon katana de son fourreau doré.

– T’as eu chaud. Je crois qu’on vient de trouver la raison de la présence du petit ici. Ca doit être sa mère, ils communiquent. Reste bien sur tes gardes, elle risque de protéger son petit à tout prix.

Il fallait que je m’en occupe, mais une bestiole pareille n’allait pas être simple à abattre. Surtout que ce n’était pas un CME à mes côtés, il avait encore beaucoup de chose à apprendre. Je le regardais avant de voir les deux bestioles avancer vers nous. L’une tentait de nous prendre par la droite tandis que l’autre rampait vers la gauche.

– Je prends la mère, tu prends le petit.

Ce n’était pas une suggestion, c’était un ordre. Je n’allais pas laisser la grande s’approcher de mon petit. Drake pourra gérer l’alligator, et je pourrai retenir la version gigantesque. J’entamais le combat en créant des rafales puissantes afin de le faire reculer. Il se heurtait et des coupures apparaissaient sur son corps à mesure qu’il tentait de combattre le vent. Des pics en terre se soulevaient pour tenter de le transpercer par le dessous mais la créature n’était pas idiote. Elle fit un bond en arrière afin d’esquiver mes attaques. Ça allait être plus compliqué que prévu… Espérons que le gamin s’en sorte avec l’autre bestiole.
(c) Ivy Stevens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
Zeta


Messages : 99

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   24.06.15 15:02

Carry on my wayward son
Feat Ivy Stevens

Enfermer la gueule de la bête dans une muselière de ténèbres. C'était ce que je tentais de faire, car, selon mon plan d'attaque, ma stratégie, lui bloquer la gueule était le moyen pour combattre dans des conditions les plus safe possible, enfin, de mon avis. Après, je sais pas si Ivy pensait pareil, mais au vu de sa magie, les nôtres devaient être très différents, donc je suppose qu'elle avait une stratégie autre. Mon lancer, aussi précis soit-il avait été esquiva par le monstre. Enfin, plutôt, sa tête l'avait esquivé, car j'avais réussi à toucher l'une de ses pattes, entravant ses griffes et ses mouvements de cette dernière. D'un geste vif, je sortis mon épée en forme de clé (HRP: JE NE DIRAIS PAS KEYBLADE //PAF//), avant de faire jaillir les flammes de sous mes pieds. A quoi ça me servait ? Me servir de la propulsion donnée par les flammes pour une esquive qui devait passer juste, ou pour simplement donner un kick enflammé si besoin. Me servant de la propulsion pour m'accélérer, je fonçais sur le monstre, lame en avant, prêt à l'attaquer. Sauf que ce truc n'était pas aussi con que ça, et se déplaça sur un côté, n'en résulta qu'une simple entaille sur le flanc. Alors que je m'étais arrêté, je pus voir sa queue arriver sur ma gueule. De justesse, je plaça mon arme verticalement, devant moi, contrant le puissant coup de queue mais reculant sur un bon mètre. Heureusement que j'avais le feu de l'autre côté pour contrebalancer... Je me reculais un peu, levant une main en l'air, me concentrant, pour créer une lame de flammes, avant de faire un mouvement de mes doigts pour lui envoyer dessus, arrivant à, avec la vitesse, passer à travers sa peau et s'empaler dans son dos, peu profondément mais assez pour que la brûlure fasse effet, cependant. La bestiole poussa un cri de douleur, et quelque chose arriva. OH MERDE, JE CROIS QUE C'ETAIT LA MAMAN. Beaucoup plus gros, et avec un air beaucoup plus dangereux... Ivy. Heeeeeeelp please ! D'un coup, j'avais senti un truc me tirer et mon corps... Volait ? Purée, je vole ! Haha trop fort ! C'est la première fois que upaphpehp. Je venais d'être reposé par terre. Dommage. Je l'avais bien compris, c'est ma collègue de chasse actuelle qui venait de me sauver la vie, littéralement. Quelques secondes de plus, et je crois bien que j'aurais servi d'apéritif à ces choses...

- Merci, je t'en dois une là. Je crois que c'est pour ça que le petit est ici... Il y a moins à s'inquiéter, car on sait que c'est pas un monstre surpuissant qui a fait déguerpir les petits de là ou ils étaient. Mais, comme tu le dis, restons sur nos gardes, sous-estimer un ennemi est le pire des trucs à faire...

Finalement, cet affrontement allait se montrer bien plus compliqué de prévu. On passe d'un monstre, relativement simple et gérable, au même monstre ET en plus, à sa version adulte beaucoup plus puissante et compliqué à gérer. Décidément... J'vais avoir ma dose d'action pour la journée. Ce qu'elle a fait... Ça me rappelle un jour, en expédition, ou j'en ai sauvé une plus jeune que moi. Comme quoi, ça arrive à tout le monde d'être dans la merde. Ivy me regarda, avant de regarder les deux bêtes. Je fis de même, et put constater qu'elles essayaient de nous prendre en tenaille. L'une à droite, l'autre à gauche. C'était limite un double affrontement mère/enfant, sauf que ce n'était pas ma mère. La mienne est restée à Ameefeld... Bref. Après m'avoir ordonné de prendre le petit et elle la mère, ce qui était une vraie stratégie viable, elle entama d'ors et déjà le combat. De ma part, je reprenais la lutte contre le "petit" alligator, mon arme toujours en mains. La rigolade était finie, maintenant, il fallait devoir redoubler de vigilance, car je doute que la mère me laisse me battre contre son petit sans rien faire. Mes flammes avaient disparues de son dos, sûrement pendant le moment stratégie, mais, à la place, avaient laissé une trace noire, preuve que mon attaque avait marché.

J'avançais vers la bête en courant, ma propulsion enflammée ayant aussi disparu. La bête, comme prévu, avait essayé de me mordre... Prévisible. Je me stoppais net, pile hors de portée de sa morsure, avant de faire jaillir un grand poing noir de mon ombre, ce qui asséna un violent uppercut à la bête, lui brisant quelques crocs au passage, avec le choc. J'en profita pour enchainer avec un autre coup, cette fois étant un poing enflammé, venant de par en haut. Sauf que cette saloperie était agile, et avait eu le temps de faire un bond sur le côté, mon poing touchant sa patte avant gauche, se mettant à brûler son écaille. Finalement, ça allait être plus dur que prévu... Je me demandait comment s'en sortait ma coéquipière. Certes, elle était CME donc était bien plus forte que moi, mais cette bête était rudement puissante aussi... Merde. Alors que j'étais occupé à penser, la bête me mit... Un coup de museau ? Mais, ça eut l'effet de me déséquilibrer. Alors qu'elle allait pour me bouffer une jambe, d'un geste vif, j'enflammais un de mes pieds avant de lui donner un bon gros kick dans le pif, ce qui la fit reculer, suffisamment pour que je me redresse et me recule pour être hors de portée. Et bien, j'avais eu chaud. Après ça, je retournais sur mon gibier, le combat reprenant de plus belle...

(c) Akatovio


Dernière édition par Drake Aurion le 13.07.15 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
CME


Messages : 124
Âge du personnage : 25 ans
Groupe : CME
Eléments : Air † Terre ► Sable

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   25.06.15 4:56



Blood, wound and screams





De temps à autre, je jetais un regard vers le jeune homme. Il semblait s’en sortir. De toute manière, j’avais un problème de taille à affronter et je tentais de lui faire confiance. Le choix n’était pas à portée, il fallait lui faire confiance. Pendant que j’entendais les coups pleuvoir les uns après les autres, j’attirais la bestiole gigantesque de l’autre côté. C’est ça, approche et laisse ton fils se débrouiller face au jeune homme. Je voyais pertinemment que les yeux globuleux de la créature étaient fixés sur mon petit, celui qui arborait fièrement ses flammes. Seulement, il fallait qu’elle s’occupe de moi au lieu de s’inquiéter pour la version miniature. Alors je préparais un rempart de plusieurs mètres de haut qui obstruait le champ de vision des deux partis. Il était épais et s’étalait sur plusieurs mètres de long. Maintenant, la bestiole savait à qui elle avait à faire. C’était entre elle et moi. Je plantais mon épée dans le sol afin de me concentrer le plus possible sur mon élément, le ciel s’assombrissait à mesure que je me concentrais. Le vent soufflait par bourrasque et le sable se mélangeait. Une tempête de sable pour obstruer sa vision, ses déplacements, voilà ce dont j’avais besoin. J’espérais qu’elle ne dérange pas Drake pendant son combat, le vent avait pour capacité d’éteindre les flammes.

La bestiole tentait à plusieurs reprises de me croquer en serpentant vers moi. Les claquements de mâchoire résonnaient dans mes oreilles et son souffle chaud balayait mes cheveux. Le sabre était toujours planté dans le sol, il fallait que j’aille le récupérer à tout prix. Alors sans interruption, je me jetais en avant en me rattrapant avec une roulade parfaitement effectuée, l’épée était entre mes mains. Mais la bestiole n’était vraiment pas dénuée d’intelligence. Un coup de queue violent me ramenait vers sa gueule et elle manqua de m’avaler toute crue. Par réflexe, Yamato se plaçait dans sa gueule évitant ainsi une blessure mortelle. Je n’en sortais pas indemne, évidemment. Un croc de la taille de ma main était planté dans mon bras droit, un sourire se glissait alors sur mes lèvres. Le sang, la douleur, l’adrénaline : voilà ce qui faisait que je restais vivante. Ni une, ni deux, je retirais le katana de la gueule de l’animal avant de faire un bond en arrière, propulsé par la magie aérienne. Je m’occuperai de retirer la dent pointue plus tard, ça m’éviterait de penser au sang qui allait s’écouler rapidement. Quelques gouttes tombaient sur le sol, le vent continuait de souffler de manière très puissante. La créature avait détourné le regard, sentant son petit en grand danger. Elle fonçait à travers le mur, propulsant des morceaux de terre tout autour et dévoilant la vue jusqu’à Drake. Je devais le protéger à tout prix, j’avais perdu son attention…

– DRAKE POUSSE-TOI !

J’hurlais aussi fort que je pouvais en espérant surtout attirer la bestiole à nouveau vers moi. Mais rien n’y faisait, le hurlement de la créature gigantesque pénétrait mes oreilles et me faisait grimacer. Pas le temps de réfléchir, je courais le plus vite possible avec la lame en avant et transperçait la carapace de l’alligator géant de plein fouet. En attendant, j’avais réussi à garder la bestiole à l’écart du jeune homme. Je me reculais en voyant qu’elle bougeait sa patte avant droite de manière à me frapper et laissait Yamato dans le corps de la bête. Merde, il fallait que je la récupère. Un cri strident ainsi que des vibrations puissantes dans le sol me fit détourner le regard. Il semblerait que l’élève Zeta s’en soit sorti face au petit. Maintenant, il ne restait plus que la mère… C’était une toute autre paire de manche. Elle poussa un cri avec tant de rage et de violence que cela me donnait des frissons. Maintenant que le petit était dans l’au-delà, la mère allait certainement vouloir nous le faire regretter…

– Elle est enragée, fais attention à toi. Au pire, laisse-moi m’en occuper. Ce combat est bien plus violent que celui que tu viens de terminer.

L’avoir dans mes pattes était un risque que je ne voulais pas prendre mais je connaissais les élèves, ils voulaient n’en faire qu’à leur tête et je suppose qu’Aurion n’était pas différent des autres.
(c) Ivy Stevens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
Zeta


Messages : 99

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   30.06.15 22:57

Carry on my wayward son
Feat Ivy Stevens

Le combat faisait rage, des deux côtés. Ivy, face à la mère, et moi-même face à l'enfant. Je ne regardais pas trop le combat de celle qui était devenue mon mentor, j'avais confiance en elle, et je savais qu'elle devait s'en sortir. Ce qui me laissait une concentration optimale pour combattre mon adversaire. J'entendis un fracas venir de derrière moi, un mur de terre était levé, pour pouvoir distinctement nous séparer, pour que personne n'interfère sur le combat de l'autre. Je fis crépiter mes flammes encore une fois, fonçant sur l'alligator qui n'avait rien vu venir, lui assénant une bonne patate enflammée dans la tronche, ce qui lui causa quelques dégâts. J'avais réussi à lui péter quelques dents... Ramasses tes chicots le monstre, haha ! En plus, les flammes se répandaient sur son corps, la victoire était mienne. C'était presque trop facile, au final... La créature commença à hurler de douleur. Sauf que, une grosse bourrasque de vent les éteignit, et une tempête de sable s'en suivit, mais elle ne semblait que faire effet que de l'autre côté. RAH ! Elle était tellement à fond dans son combat qu'elle se battait sans retenue limite ! Bon, c'est pas grave, ça rallongera juste mon combat d'un peu de temps. Le combat continuait, encore. A un moment, le monstre réussit à me griffer dans l'avant bras, ouvrant une entaille dedans. Ni une, ni deux, ressentant moins la douleur à cause de l'adrénaline, je brûlais ma blessure à vif pour la cautériser, évitant ainsi une potentielle hémorragie. Je manquais de pousser un cri de douleur, avant que la créature me fonce dessus. Je réussis à me reculer, évitant un coup de mâchoire, avant de prendre ma lame et de lui embrocher la bouche, le clouant au sol, cependant, il n'était pas mort, mais il se débattait, perdant son sang. J'y étais presque...

D'un seul coup, des morceaux de terre volèrent à côté de moi, manquant d'atterrir sur ma tronche. Et d'un coup, Ivy me cria de me pousser. La mère avait sûrement détruit le mur... D'un geste rapide, je fis une roulade sur la gauche, avant de faire des pas pour me retrouver à côté du petit. Apparemment, la CME avait réussi à attirer l'attention de la mère sur elle. Je m'approchais doucement du petit, plaçant mes mains sur mon dos, et me concentrant, je fis jaillir les flammes de mes paumes, brulant la bête à vif, jusqu'à son agonie, puis à sa mort. Je venais de littéralement transformer le monstre en barbecue, carbonisant sa carapace et ses organes internes. Une mort lente et douloureuse, pour ainsi dire. La bête, en mourant, avait poussé plusieurs cris stridents en agonisant, avant de s'éteindre pour l'éternité. La mère, voyant cela, poussa un énorme cri de rage, extrêmement violent, ce qui me fit carrément flipper, mais c'était pas ça qui allait m'arrêter. Ivy proposa de la laisser seule pour son combat, mais non, c'était trop dangereux. Elle avait beau être puissante, je doute qu'elle s'en sorte...

- Non, je refuse de te laisser seule. Ne crois pas que je fais ça pour désobéir et te gêner, non. J'ai mes propres raisons de faire ça. On va dire que... J'ai pas envie que quelqu'un d'autre meure par ma faute. Après tout, j'ai attaqué ce monstre et ça a attiré sa mère.

Me concentrant, je fis s'élever les flammes autour de moi, avant de les fusionner avec les ténèbres, créant des cendres, qui voletaient autour de moi, et qui, d'un coup, se rassemblèrent pour créer une arme, similaire à la mienne, dans mon autre main, qui était vide. Cette arme avait la particularité d'être faite de cendres froides et compactes, qui devenaient incandescentes au fur et à mesure que l'on se rapprochait de la lame. Faire cette arme m'avait pris pas mal d'énergie à cause de mon combat précédent, du coup, il fallait vite en finir. La particularité de cette arme, était qu'à chaque coup, des cendres brûlantes se déposaient sur le monstre et s'incrustaient dans sa peau. J'y avais pensé depuis longtemps, et c'est la première fois que j'arrivais à le faire. Je changeais de posture.

- Maintenant, fini de rigoler !

Le monstre poussa un autre hurlement. Cette fois, ça allait chier !

(c) Akatovio


Dernière édition par Drake Aurion le 13.07.15 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
CME


Messages : 124
Âge du personnage : 25 ans
Groupe : CME
Eléments : Air † Terre ► Sable

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   30.06.15 23:30



Into the fire





Le combat du jeune homme se terminait sur une victoire. Mais apparemment, ce n’était pas réellement la fin pour lui. Éprit d’une rage indescriptible, il annonçait que ce combat serait le nôtre désormais. Laisser quelqu’un d’autre mourir par sa faute ? Ne compte pas à ce que je meurs maintenant gamin, mon heure était loin d’être arrivée. Ce monstre n’était qu’une pacotille pour une chasseuse d’élite… Ou presque. J’avais déjà un de ses crocs plantés dans le bras, je ne ressentais pas la douleur pour le moment. Le pire instant sera quand ce morceau se retirera de ma chair mais pour l’instant, je n’avais pas à l’ôter. Je regardais le jeune homme enragé. Il fusionnait ses éléments afin de créer une épée de cendre. Cela ne paraissait pas trop offensif et pourtant… Les cendres attaquaient directement la carapace de l’alligator géant. Cependant, ce n’était pas suffisant pour l’handicaper. Il fallait que j’agisse, que je l’aide et lui crée une ouverture. Les cendres seraient d’autant plus efficaces à l’intérieur de la bestiole. Le seul moyen pour créer des entailles étaient d’attaquer la bestiole sans relâche. Je souriais, sachant pertinemment que la technique que j’allais utiliser allait épuiser mes ressources plus rapidement. Je n’avais plus que ça à faire pour gagner le combat avec l’aide de cet élève prometteur.

– Écarte-toi pendant trente secondes, puis attaque la sans interruption au niveau des entailles que je vais créer. En aucun cas, tu ne dois m’interrompre ou agir avant que je n’ai terminé sinon tu risques sérieusement de te prendre un coup perdu.

Yamato à la main, je dévisageais la bestiole qui n’arrêtait pas de nous fixer avec tant de haine. Je tenais fermement mon arme avant de me propulser à l’aide de l’élément aérien. Je tranchais la chair de la bestiole à maintes reprises, pendant une trentaine de seconde, épuisant alors ce qu’il me restait d’énergie. Ma tête tournait violemment, je soufflais fort, tentant de reprendre ma respiration. Du sang s’écoulait tout autour de la créature, la carapace était percée. Il me restait pile assez de force pour une dernière utilisation magique.  Les allers-retours que j’avais pratiqués avaient complètement désorienté le monstre aquatique gigantesque, pourtant la mère du défunt arriva quand même à attraper ma position et mit un coup de queue violent dans mon abdomen. Je n’eu pas vraiment le temps de prévoir que je glissais sur plusieurs mètres avant de m’écrouler au sol. Et merde ! Je savais que je devais faire plus attention, pourtant, ça ne m’a pas empêché de m’épuiser. La créature était bien plus vivace et résistante que moi. A plat ventre, le son se brouillait autour de moi, de la terre était même entré dans ma bouche. Je tournais la tête pour voir ce qu’il se passait, en espérant que le gamin s’en soit sorti. Je lui avais laissé tant d’opportunités qu’il pourra frapper la bête afin de la terrasser. Très peu d’élèves peuvent se vanter de mettre une créature de ce gabarit au tapis. C’était son petit moment de gloire…

J’espérais que ses cendres fassent tout le travail, qu’elles brûleraient la créature de l’intérieur jusqu’à atteindre ses organes vitaux. Je puisais dans mes dernières ressources pour frapper une dernière fois la créature. Je concentrais mes forces dans ma main gauche avant d’émettre une impulsion au sol et de faire surgir une stalagmite énorme du sol. J’avais envoyé l’attaque approximativement, voyant légèrement flou… J’espérais que la bête ne soit plus aussi vivace qu’avant et qu’elle s’empale dessus. Ainsi, Drake pourra s’occuper de l’achever si ce n’était déjà fait. Je roulais sur le côté, ma tête regardait le ciel nuageux. La pluie commençait même à tomber légèrement, nettoyant les traces de terre que j’avais sur le visage. Je ressentais des impulsions dans le sol, était-ce le jeune homme ? Etait-ce la créature ? Je ne saurais le dire. En attendant, je fermais les yeux pour trouver un peu de repos. Les gouttelettes de pluie me faisait du bien, elles étaient fraîches… J’attendais juste que la voix du garçon vienne m’annoncer notre victoire. Le cas contraire nous mettrait dans de beaux draps car je n’étais pas vraiment apte à courir pour le moment…
(c) Ivy Stevens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
Zeta


Messages : 99

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   01.07.15 23:45

Carry on my wayward son
Feat Ivy Stevens

Ma victoire n'eut finalement été que de courte durée. A peine le bébé alligator vaincu, j'étais aller porter mon aide à Ivy pour aller combattre la mère. Seule, elle devait peiner, mais en équipe, ça pouvait passer. Je créais donc une épée de cendres, pour affronter ce gros truc tout moche. Nous devions sûrement penser à la même chose, les cendres s'incrustent à l'intérieur de l'adversaire, plutôt pratique s'il va sous l'eau, car les cendres sont plutôt dures à enlever, même sous l'eau. Elle avait l'air d'avoir trouvé une stratégie pour nous en tirer, sachant très bien que la brûlure provoquée par mes assauts serait bien plus efficace à l'intérieur du monstre, plutôt qu'à l'extérieur. Il fallait que je l'attaque aux points faibles que son attaque allait créer, car sinon, nous n'aurions aucune chance de l'abattre. Il ne fallait surtout pas que je l'interrompe dans son attaque aussi, car a mon avis, cette attaque devait être si puissante qu'elle devait en être instable, et je risquerais de subir de lourds dégâts si j'en venais à l'entraver. Je hochais la tête, avant de me reculer, suffisamment pour être hors de portée, et pour pouvoir prendre de l'élan pour lancer des puissants coups. Trente secondes. Il fallait que je lui laisse environ une trentaine de secondes pour qu'elle attaque suffisamment fort pour que je puisse asséner le coup fatal. En plus de me servir des entailles qu'elle ferait pour baisser la résistance du monstre, j'allais utiliser la profonde blessure qu'elle avait fait au monstre pour lui asséner le coup de grâce, en utilisant tout ce qui me restait comme énergie. Si tout marchait comme prévu, j'allais pouvoir me vanter d'avoir tué un tel monstre, car c'est pas tous les jours qu'on pouvait en tuer, et encore moins un élève de mon année. La bestiole continuait à nous fixer, les yeux emplis d'une puissante haine, prête à tout ravager sur son passage. D'un seul coup, armée d'une grande vitesse et d'une grande maitrise de son arme, la CME décolla littéralement du sol, se propulsant de tous les côtés du monstre, l'entaillant de partout. Maintenant, c'est clair, je vois très bien ou elle veut en venir... Toutes ces attaques, en plus de percer des brèches dans sa défense, déstabilisait le monstre, me rendant plusieurs attaque facilement accessibles.

Je ne sais pas si c'était ce qu'elle voulait, mais grâce à ça, j'échafaudais rapidement un nouveau plan dans ma tête. Lancer une attaque de toutes mes forces dans la plus profonde entaille, ignorant les autres, pour directement attaquer son intérieur, et ronger la mère alligator jusqu'à ce que mort s'en suive. Voilà, ou moi, je voulais en venir. Cette attaque avait autant de chances de réussir que de foirer, il fallait donc que je joue sur l'effet de surprise. A la fin de son attaque, alors qu'elle s'apprêtait à porter un dernier coup, le monstre, désorienté, arrivait quand même à lui porter un coup de queue, l'envoyant voler sur plusieurs mètres, limite inconsciente. Et merde... Il fallait que je l'achève. Sinon, nous étions tous cuits. Maintenant, j'étais énervé. Je ne voulais vraiment pas que cette chose prenne sa vie, et tout ça, par ma faute. D'un geste vif, je me projetais en l'air, propulsé par mes flammes. Je n'avais pas le droit à l'erreur. Il fallait que mon coup réussisse... Dans les airs, je rangeais mon arme, commençant une inexorable chute vers la gueule de la mère, qui était grande ouverte. Attendre le bon moment... Attendre... Maintenant ! Au dernier moment, je donna une impulsion en l'air grâce à mes flammes, touchant le bout du museau de la bête de mes pieds, faisant qu'elle mordit dans le vide. Dans ma chute, je réussis à m'agripper à son dos, près de l'entaille. Mon épée de cendres toujours en main, je venais de lui planter dans le dos, brûlant sa chair.

- Manges ça, enfoiré !

Utilisant toutes mes forces, je créa une autre projection de cendres, poussant mon arme de cendres encore plus loin dans son corps, la traînée suivant le tout. Rouges et brûlantes, il fallait leur laisser faire leur travail. Se débattant de douleur, elle réussit à me déloger violemment de son dos, m'envoyant à quelques mètres d'elle, par terre. Merde... Ça n'avait pas marché ? J'étais vraiment... Si nul que ça ? Alors que la bête avança vers moi, criant de douleur, Ivy usa de ses dernières forces pour créer une stalagmite de terre, ce qui fit suffisamment ralentir la bête pour que j'aie le temps de me bouger légèrement, la déviant de sa course. Quelques secondes après, un grand fracas retentit. Ne me demandez pas comment j'ai fait, mais j'ai réussi à trouver la force de me relever, m'appuyant sur mon arbre, étant relativement fatigué, et vidé de mon énergie. Elle était tombée. La créature... Par terre, inerte, morte. Je me retenais de crier ma victoire, sait on jamais. Je marchais, titubant, de quelques mètres approchant d'Ivy, avant de me laisser tomber, cul par terre, pas loin.

- On l'a... Eue bordel. Elle est tombée... C'était chaud. Un peu plus, et la situation était critique. Si tu veux récupérer un trophée de guerre dessus... Vas-y, tu as fat le plus gros du travail. Je me contenterais d'une griffe ou d'une ou deux écailles... Héhé.

(c) Akatovio


Dernière édition par Drake Aurion le 13.07.15 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
CME


Messages : 124
Âge du personnage : 25 ans
Groupe : CME
Eléments : Air † Terre ► Sable

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   02.07.15 0:48



A moment of relief





Le sol tremblait fortement sous mon corps inerte. Je me reposais autant que je le pouvais tandis que le jeune homme se démenait pour achever le travail. J’avais fait en sorte que peu importe l’intensité de son attaque, la créature finirait par tomber. Et cette impulsion que je venais de recevoir était forcément le signe de notre victoire. J’entendis le jeune homme se poser à côté de moi, mes yeux s’ouvrirent et se tournaient vers son visage. Rien d’autre ne bougeait hormis mes orbites, à vrai dire, j’avais puisé dans mes dernières ressources pour pouvoir réduire cette sale créature à néant. Ou du moins, aider Drake à la mettre à terre. J’écoutais tranquillement ce qu’il me disait en tentant au moins de me redresser légèrement. Une fois en position assise, je levais le bras vers lui afin de lui montrer que j’avais déjà mon propre souvenir. Je le tenais d’une main ferme et arrachait la dent de mon bras avant d’étouffer un léger râle. Sans attendre, je bandais la plaie avec un morceau de mon T-shirt. De toute façon, il était bon pour partir à la poubelle maintenant. Le nœud était serré, le sang n’arrivait plus à s’écouler désormais.

– Je crois que j’ai déjà mon petit souvenir personnel. D’autant plus que cette saloperie m’a laissé une trace. M’enfin, ce n’est pas trop grave. En tout cas, félicitation Drake, tu t’en es très bien sorti. Je pense que je pourrai faire quelque chose pour toi au niveau de l’académie à propos des exploits que tu viens d’accomplir.

Je passais ma main dans sa chevelure dense et pleine de sable afin d’en enlever le surplus avant de m’appuyer sur Yamato pour me relever. J’avais besoin de me dégourdir un peu les jambes seulement, je ne tenais pas une seconde debout et reposais rapidement mes fesses par terre… Je soupirais, lassée de ce moment de faiblesse. Je regardais ainsi autour de nous et je pouvais donc apercevoir le corps inerte de la créature gigantesque. Elle s’étalait sur plusieurs mètres, et l’odeur du sang remontait jusqu’à notre position. Je lançais un regard au jeune homme, il avait bien le droit à son petit moment de gloire. Je lui souriais, regardant le cadavre du monstre aquatique de type Léviathan. J’avais vu ses capacités, et franchement, c’était pas mal impressionnant pour un gamin de son âge. Faire à nouveau équipe avec lui ne me dérangerait absolument pas, et surtout je pourrais même l’aider à progresser et devenir encore plus fort. Il avait fait en sorte de tuer la bestiole à mes côtés, je le remercierai à ma façon. Il serait mon petit protégé, mon élève personnel… Un Zeta. Ces élèves, c’était toute une histoire en réalité…

– J’ai pu t’observer pendant toute la durée de nos deux combats. Je dois bien avouer que tu es doué et j’ai réfléchi pendant un moment. J’ai une proposition à te faire Drake.

Lorsque j’appelais les autres par leur prénom, c’était soit parce que j’étais proche d’eux, soit parce que j’avais quelque chose de sérieux à leur annoncer. Dans le cas présent, c’était la seconde proposition qui était correcte. Je me mettais face à lui, le regard plongé dans le sien et je pris l’intonation la plus sérieuse possible.

– Je vais t’offrir l’opportunité de m’accompagner autant de fois que tu le souhaites sur le terrain afin de t’entraîner pour le futur examen. Lorsque tu as envie de t’entraîner, que tu n’as personne pour le faire ou bien que tu as besoin de moi, tu m’appelleras. Quelques fois, je ne serai pas disponible puisque je reste une CME très convoitée pour les missions mais je pourrai passer mon temps libre à te rendre plus fort. Ce n’est pas une décision à prendre à la légère, alors je te laisse y réfléchir.

J’espérais bien qu’il allait accepter. En fait, c’était quasiment une certitude… Très peu d’élèves pourrait se vanter d’être entraîné par une chasseuse d’élite, c’était comme s’il serait privilégié par rapport aux autres. J’étais assise, face au garçon, attendant tranquillement sa réponse. Ma main pressait sur mon pansement de substitution car le sang continuait quand même de s’écouler à travers le bout de tissu. Apparemment, je n’avais pas assez serré.
(c) Ivy Stevens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
Zeta


Messages : 99

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   07.07.15 3:47

Carry on my wayward son
Feat Ivy Stevens


Victoire. Nous avions tué la mère alligator, et son petit, dès à présent, tous deux étaient dans l'au delà, dans l'autre monde. Mais cependant... Cette mère alligator, aussi terrible soit-elle... Nous l'avions achevée assez facilement, malgré la chose. Enfin, facilement, non, on en a chié on a perdu toute notre énergie... Mais, c'est comme si elle ne se battait pas à pleine puissance... Quelque chose clochait. Une fois, je suis tombé sur la description d'un monstre similaire dans les livres, mais celui-ci est trop petit pour correspondre à la chose... Non. Je devais sûrement m'imaginer des trucs. C'est juste moi qui ai certainement du mal lire... Je crois que je devais être crevé ce jour, héhé. Ne penses pas à des trucs trop pessimistes Drake, chanceux comme tu es, ça peut te retomber sur le coin de la gueule... Enfin bref. La chose gisait, étalée de tout son long, prenant plusieurs mètres, devant nous. Et bah putain, c'est pas du petit gibier qu'on a tué... Je sentais quelque chose monter en moi. J'avais beau être fatigué... J'avais envie de chasser. Chasser des monstres. Les faire souffrir. Savourer le moment. C'est mon autre face, mon autre moi, qui remonte, qui essaie d'émerger... Non. Je n'allais pas lui montrer ça. De toute façon, si j'allais combattre un autre truc, avec ma fatigue, je tiendrais pas longtemps. Me tenant la tête d'une main, je tentais de réprimer cette folie qui tentait de s'emparer de moi. Quand j'avais proposé à Ivy d'aller prendre ce qu'elle voulait sur le monstre, car c'était elle qui avait fait le plus gros du boulot, je me rendis compte que celle-ci, était en train de retirer la dent de monstre s'étant logée dans son bras, à la main, résistant à la douleur. Elle était vraiment forte mentalement... Était-ce ça, une partie de l'entraînement pour devenir CME, la résistance à la douleur ? Peu importe, je le deviendrais, marcherais sur les traces de mon père, et le vengerais. Une fois cela fini, je rechercherais ce lieu de paix et de liberté, cette utopie dont il m'a parlé plus jeune dans des histoires... Peut-être n'était-ce qu'un conte de fées destiné à fasciner les enfants ? Qu'importe. Pendant que j'étais en train de réfléchir, Ivy m'interrompit, me félicitant sur ma prestation que j'avais eu aujourd'hui. Pour vous l'avouer, je suis à la fois content qu'une personne aussi forte qu'elle me félicite, mais à la fois un peu gêné, car c'était elle qui avait fait le gros du boulot. Moi, je ne me suis contenté que de suivre les ordres. Je souriais, tout content mine de rien. Quand je raconterais ça à Aaron, il va se chier dessus, haha !

- M-Merci, mais au final, je n'ai fait que de suivre une stratégie. J'avoue qu'à la base, j'avais prévu de l'attaquer par toutes les coupures, mais au final, je m'en suis servi comme distraction, ton attaque l'ayant déstabilisé, je l'ai attaqué par la plus grande ouverture que tu lui aies faite, là ou sa carapace était la plus détruite, quand tu lui as planté ton katana dans le dos. Vraiment... Je ne pensais pas que ça allait marcher, à priori, car je maîtrise encore assez mal les cendres. Et pourtant, ça a marché ! Ah, et si un jour tu croises un certain Aaron Lowell... Saches que c'est mon rival, et que je ne perdrais pas face à lui.

La CME me passa la main dans les cheveux pour virer le surplus de sable qui s'était mis dans mes cheveux. A la limite, une bonne douche avant d'aller dormir et on n'en parle plus ! C'est drôle, car ça me rappelait une fois, ou ma mère avait fait exactement le même geste, pour enlever de la neige de mes cheveux, quand j'étais tout gamin. Ça me fait remonter des souvenirs tout ça... En suite, elle essaya de se relever, s'aidant de son arme, sauf que finalement, elle se rassit peu de temps après, ayant trop de mal à se tenir debout. Quant à moi, je réprimais toujours ce taré furieux qui voulait prendre ma place, et aller tuer des monstres juste pour se baigner dans leur sang. Je ne sais pas comment considérer ça... Mais, ce n'est pas de la schizophrénie, j'en suis sûr. Sinon, des voix me chuchoteraient dans la tête... Non, là, c'est juste moi qui éveille une personnalité de folie. Elle me souriait, regardant le macchabée par terre. Je crois que ça voulait dire que c'était l'heure de la récompense... M'aidant de mon arme pour marcher difficilement, je réussit quand même à lui retirer une ou deux écailles. Pourquoi des écailles et pas autre chose de plus classieux ? Un jour, je me ferais un trophée de guerre avec les écailles des plus puissants monstres que j'ai tués. Ou alors, j'en ferais quelque chose, les léguant à ma descendance, si j'en ai une.

Puis, Ivy me fit une proposition, m'appelant par mon prénom, alors qu'elle ne l'avait jamais fait auparavant. Signe de confiance ? Alors que je me retournais, elle planta son regard dans le mien, un air sérieux. Sa proposition, je ne m'y étais pas attendu. Une chasseuse de monstres d'élite très puissante, qui me proposa de l'accompagner sur le terrain et de m'entraîner en cas de besoin. Je pouvais donc compter sur elle... Cependant, étant très convoitée, elle ne serait pas toujours là. Logique. Donc, c'est qu'en plus, elle était assez reconnue. Bien... Maintenant, il fallait que je réfléchisse. C'était une opportunité unique, qui n'allait sûrement pas se représenter de sitôt. J'avais réussi à faire mes preuves sur le terrain sans être un boulet, et ça, elle l'avait reconnu. Reprenant un air sérieux, je pris la parole.

- J'accepte. Pour moi, c'est une bonne opportunité pour devenir plus puissant, et rencontrer des créatures que je n'ai jamais vu avant. Et puis, on sera quittes, car sur le terrain, je me battrais toujours avec autant d'acharnement qu'aujourd'hui. Si ça se trouve, grâce à toi, j'atteindrais un niveau supérieur à celui que je pensais... Un jour, nous chasserons ensemble, mais cette fois, pas en tant que mentor et élève, mais en tant que collègues CME. Bon, on aura pris de l'âge, mais ce n'est qu'un détail !

Sa plaie se remit à saigner. Son bandage de fortune n'allait pas tenir... Mais, on va dire que je me préoccupais d'autre chose en ce moment. D'un coup, d'énormes bruits de firent entendre. "Poum"."Poum"."Poum". Quelque chose approchait, et à mon avis, c'était pas un bisounours en manque de câlins... Le truc se rapprochait de plus en plus. Le sol se mit à trembler un peu, sous les impulsions, comme si une énorme créature approchait d'ici. Mon air avait changé, on pouvait lire une sorte d'appréhension en moi. Putain, ne me dites pas que... Je me retournais, regardant de là ou venait le bruit. Et là, horreur et mort. La "mère" alligator... C'était rien en fait. Du menu fretin. L'apéritif. Quelque chose d'immense et de bien plus dangereux approchait... Vous voyez l'alligator qu'on venait de tuer ? Bah imaginez ça, mais en version environ 15 mètres de haut, les griffes maculées de sang, une énorme gueule remplies de crocs semblables à des épees gigantesques, des cicatrices de partout sur le corps, et un regard énervé. Ses yeux étaient injectées de sang... Je crois que c'était VRAIMENT la mère. Et avec notre état, la situation était... Oh bordel. Je flippais. Vraiment.

- P-Pas possible... J-Je crois que ce truc, c'est vraiment la mère... Et elle est VRAIMENT en rogne... Ce gabarit, c'est juste... Elle arrive. Elle n'est pas loin. Il vaut mieux fuir tant que l'on peut. Je crois qu'elle ne nous à pas encore vus... Dans notre état actuel, on ne l'égratignera même pas. De toute façon, même en étant en bon état... Je crois que c'est plusieurs CME qu'il faut. Une vingtaine, peut-être ? Ce truc est trop puissant....

(c) Akatovio


Dernière édition par Drake Aurion le 13.07.15 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
CME


Messages : 124
Âge du personnage : 25 ans
Groupe : CME
Eléments : Air † Terre ► Sable

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   07.07.15 16:54



Live or Die ?





Il ne fallait pas tarder à rejoindre Dandelion, ma plaie commençait à saigner abondamment. Ma tête tournait du fait que j’étais certainement anémiée. Je n’arrivais pas à me relever pour le moment, alors je restais assise. Drake était parti récolter deux écailles en guise de trophée. Cela me faisait sourire de le voir si victorieux face à une telle créature. Je me rappelais mes jeunes années à les passer à travailler dur pour devenir ce que je suis aujourd’hui. Ces écailles serviront de souvenir et ce sera le moyen de se remémorer cette journée qui changera beaucoup de choses, tant pour lui que pour moi. Seulement, quelque chose n’allait pas. C’était devenu trop calme. D’habitude, la faune locale est vivante… Mais là, il n’y avait pas un bruit, pas un mouvement dans les environs. Drake m’avait parlé d’un certain Aaron Lowel. Je n’avais pas encore croisé cet élève dans l’académie, mais apparemment, il était son rival. Intéressant de le savoir. Pourquoi ne pas faire travailler les deux dans mon camp afin de les voir progresser rapidement ? L’un comme l’autre ne devait pas se supporter, et avoir un entraînement intensif pour l’un, défavoriserait l’autre. A moins qu’Aaron ait déjà quelqu’un de son côté, dans ce cas là, ça change tout. Mais au final, ce n’était pas mes affaires. Je voulais m’occuper de Drake, et seulement de lui. Il était revenu et ma proposition n’avait pas l’air de le laisser indifférent.

– Bien sûr que tu attendras un grand potentiel, et tu atteindras même un niveau dont tu n’imagine pas encore la puissance. Ce n’est qu’une question d’entrainement et de discipline. On travaillera chaque point en détail, et peut-être qu’un jour, on arrivera à chasser ensemble d’égal à égal.

J’espérais pour lui que mon entrainement personnalisé allait l’aider à obtenir une bonne maîtrise de lui-même. Il le fallait. Je savais bien que cela prendrait du temps, mais j’allais me donner pour ce gamin. Le calme s’en allait au profit d’un son puissant. Le sol tremblait sous mes fesses, les vibrations remontaient jusque dans ma main, à travers la lame. Je savais que c’était bien trop calme, et que nous aurions dû partir lorsque nous en avions encore le temps. Un monstre immense apparaissait, une ombre terrible remplissait les lieux et maintenant, ça allait être une galère indescriptible. Combattre était impossible, nous n’étions pas assez de deux, et surtout, nous étions trop affaiblis. Je me relevais difficilement avant d’entendre un cri puissant traverser les lieux. Une odeur nauséabonde me prenait les narines. C’était une atrocité…

– C’est trop tard. Drake, vas-t-en ! Préviens les autres, la bête se dirige vers Dandelion. Elle a déjà senti notre présence et l’odeur du sang des deux autres l’a attiré ici.

Je prenais la radio afin de passer un message d’urgence, sauf que ma vision se troublait. C’était vraiment la merde… Jusqu’au bout. Surtout que le sang qui coulait de mon bras était frais, et la bête allait vouloir me croquer. Je boitais en direction de la petite forêt afin de m’y mettre à l’abri. Je savais pertinemment que le monstre ne me lâcherait pas d’une semelle avant d’avoir goûté à ma chair. Le jeune homme ne semblait pas vouloir sauver sa peau, il restait à mes côtés. Courageux le gamin… Il fallait donc attirer la bête de l’autre côté, et trouver un abri en attendant qu’elle aille voir ailleurs si nous y étions.

– Ceci est un message d’urgence. Un Léviathan immense se dirige vers la ville, nous avons besoin de renforts. Ivy Stevens à tous les CME, je me dirige vers les rivières afin de l’éloigner.

Il fallait être net et précis. Je ne mentionnais pas mon état de santé qui se dégradait à mesure que nous avancions. S’ils arrivaient à temps, je serais sauvée. Dans le cas contraire, je serai morte avant de le savoir. La vie du jeune homme importait plus que la mienne. Je l’avais embarquée dans cette galère, il fallait que je l’en sorte. La bête faisait trembler le sol à chacun de ses pas. Elle était plus petite qu’un titan mais restait tout de même impressionnante. Je titubais, l’équilibre n’était plus ma seule préoccupation. J’étais épuisée, fatiguée… Je sortais une fusée de détresse afin de faire assez de lumière pour attirer le monstre de notre côté. Drake paniquait, je le sentais. Il fallait que je le rassure. Même si mon état n’était pas favorable à une bonne fin, il fallait qu’il croie en lui et en ses capacités de survie. Si je pouvais le faire, il le ferait aussi. Voyons-voir s’il est digne de devenir CME plus tard.

– Je vais avoir besoin de toutes tes capacités. T’es mon seul espoir de survie, et ce que je vais te demander peut améliorer nos chances de rester envie. On a très peu de temps, alors il va falloir réagir rapidement.

J’ôtais le bandage qui ne servait à rien et tendait mon bras au jeune homme. Il fallait qu’il cautérise la plaie avant que le sang ne s’écoule de trop. Ca évitera à ma tête de tourner, et à mes forces de m’abandonner. Je mordillais dans un morceau de tissu car la brûlure allait être à peine supportable. Mais c’était faisable. La bête se rapprochait un peu plus, cela nous laissait à peine le temps d’agir.

– Cautérise la plaie à l’aide de ton élément Feu. N’hésite pas à y aller fortement, il ne faut pas qu’il reste une trace de sang. Je suis prête.

Mais l’étais-je réellement ? Nous allions le savoir tout de suite.
(c) Ivy Stevens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
Zeta


Messages : 99

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   09.07.15 3:41

Carry on my wayward son
Feat Ivy Stevens

Atteindre un niveau de puissance que je n'imaginais même pas... Ouah, on se croirait vraiment dans un jeu, sauf que là, il s'agissait de la réalité. Je comptais devenir plus puissant, plus tard. Devenir un CME puissant, convoité, reconnu. Il semblerait que j'aie un bon potentiel... Ivy me rassura en me disant qu'elle m'aiderait à travailler sur tous les points, et qu'il se pourrait qu'un jour, nous chasserions d'égal à égal, en tant que collègues. Franchement, c'était pas une idée qui me déplaisait. Chasser avec son ancien mentor, pour voir l'étendue des progrès qui ont été faits grâce à l'entrainement... Si ça se trouve, je réussirais l'examen du premier coup ? Haha, non, je manque trop de force. Cet examen est apparemment impitoyable, et il est très rare de le réussir au premier essai, a moins d'être du genre ultra balèze, un peu comme une sorte de miracle quoi. J'en espérais beaucoup de son entraînement, et elle devait certainement en espérer autant de moi, car pour me prendre sous son aile, c'est qu'elle devait avoir confiance en moi. Après tout, on ne prend pas n'importe qui comme disciple comme ça parce que c'est marrant. Au final, j'avais bien fait d'être dissident et de partir chasser au lieu de rester sagement au qg. Le calme ambiant s'en était allé. Des tremblements. Les pas d'un truc énorme qui était en train d'approcher. Une énorme ombre avait rempli les lieux, comme pour nous faire rentrer dans le royaume des ténèbres. Maintenant, nous étions dans la merde. Jusqu'au cou même... Ça craint. Comment dire... La situation est très, très mauvaise. Je tentait de le cacher du mieux que je pouvais, mais je flippais. Je doute très fort que nous puissions nous battre, car déjà, d'un, nous ne sommes que deux, et face à ce genre de trucs, nous ne pouvions tout simplement rien, de deux, Ivy était blessée et donc, ralentie au combat, et de trois, nous étions vidés de notre énergie, et donc, la seule option était de fuir. Fuir, en espérant survivre. C'est bien la première fois que je me retrouvais dans ce genre de situation... La CME se releva avec difficulté, et moi, toujours, j'avais un peu de mal à tenir en place. Cette putain de personnalité qui essayait de ressortir... Je me donnais une baffe. Purement, et simplement, pour l'en empêcher.

- Si je ne l'avais pas fait, un autre côté de moi serait ressorti, et la situation se serait encore plus empirée, comme si c'était pas déjà suffisant...

Sauf qu'elle n'avait pas du m'entendre du tout. En effet, au même moment, un puissant cri se faisait entendre. Sûrement le monstre. Il nous avait repéré. Et ce cri m'avait bien vrillé les tympans en prime. Et en plus, ça puait le mort dans le coin. Quel endroit joyeux et respirant la joie de vivre, hein ? Alors que j'étais en train de secouer la tête pour virer tout ça, Ivy me donna l'ordre de fuir pour prévenir les autres. La bête se dirigeait vers Dandelion, et en plus d'avoir senti son sang, elle avait senti celui des autres monstres, morts. Deux choix s'offraient à moi. Soit je l'écoutais, et je sauvais mon cul, prenant le risque de la laisser mourir et de m'en vouloir d'avoir laissé quelqu'un en proie à un monstre alors que je pouvais y faire quelque chose, ou soit je désobéissait, restant avec elle pour l'aider et la soutenir, risquant ma propre peau, en plus de risquer de tout faire capoter. N'écoutant que mon courage et ma volonté de ne vouloir perdre personne, je suivais Ivy qui boitait en direction d'une petite forêt à proximité. J'allais pas la laisser dans la merde comme ça, c'est grâce à elle si je suis là ! Voir un monstre comme ça, ça me fait peur, mais d'un côté c'est excitant de savoir qu'il y a des adversaires aussi puissants ici. Bon, en vrai, je me chiais dessus, mais chut. Le seul moyen que nous avions pour nous sauver, pour le moment, était certainement de créer une diversion pour attirer le monstre dans un autre endroit et au mieux de fuir le plus loin possible, ou de nous planquer.

C'est alors qu'Ivy passa un appel d'urgence à tous les CME, décrivant brièvement la situation, indiquant juste que nous allions attirer ce monstre XXL près de la rivière. Elle n'avait donné aucune information sur son état, ou bien sur le mien. Clair et précis. A chaque pas que faisait le monstre, le sol tremblait. Et ça, c'est même pas un monstre classé comme titan. Enfin, si, il aurait le potentiel de l'être, mais c'est un Léviatan, et quand on sait que dans les océans celui-là aurait le potentiel d'une crevette face à certains, on se rend vite compte de l'impuissance de l'humanité. Enfin, impuissance... On tient quand même. Un tel truc, je pensais pas en voir un si jeune. En fait je flippais vraiment. On allait pas finir par mourir ici hein ? Mourir sans n'avoir pu rien faire... En voila une belle mort con. Ivy titubait, avant de lancer une fusée de détresse, certainement pour attirer le monstre par ici. De toute façon, avec la taille de ce machin, les renforts devraient facilement le voir, à moins que le truc sache très bien se camoufler. J'étais en train de paniquer... La seule chose que je voulais faire, c'était de survivre. En fait, on est dans un mauvais rêve dont je me réveillerais d'un sursaut, c'est ça ? En fait, c'était un test de survie pour tester mes capacités ? Mais c'est ultra dangereux leur truc ! Ivy me redonna espoir, en disant que si je réussissait la tâche qu'elle me confiait, nous aurions plus de chances de rester en vie. Je me donnais une baffe mentale, pour me calmer. Il fallait que je réagisse vite, et bien. Il fallait que je me donne à fond, et nous pourrons rentrer. Sinon, nous mourrons.

- Je ferais de mon mieux.

Mode serious business. Pas le droit à l'erreur. Elle retira son bandage, laissant sa plaie à l'air libre, mordillant dans un morceau de tissu. J'ai l'élément feu, elle allait surement me demander de cautériser sa plaie. C'était sûr même, car c'était la seule chose à faire. Je commençais à me concentrer fortement pour puiser dans l'énergie qui me restait pour créer des flammes. Ivy m'ordonna de cautériser sa plaie, et de ne pas hésiter. Il fallait faire vite. Concentres-toi... Je galérais, mais j'avais réussi a matérialiser mes flammes, et d'un geste vif, je les appliquais fortement sur la plaie de mon nouveau mentor, tentant de cautériser la plaie du mieux que je pouvais. Bon, c'était pas du grand art, je suis pas médecin, mais c'était suffisant. Suffisant pour que le sang ne coule plus, et qu'il ne reste plus de trace, comme elle l'avait demandé. Elle avait du souffrir, car je n'y étais pas allé de main morte. Encore plus instable mentalement, je me tenais la tête combattant encore ce fou furieux en moi. Les pas se rapprochaient. La chose était près de nous. Me maîtrisant toujours, je paniquais déjà moins. Nous pouvions le faire.

- Maintenant, faut qu'on le fasse tourner en rond près de la rivière, c'est ça ?

Et ensuite, nous rentrerons à Dandelion je suppose. Tu parles d'une journée !

(c) Akatovio


Dernière édition par Drake Aurion le 13.07.15 19:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
CME


Messages : 124
Âge du personnage : 25 ans
Groupe : CME
Eléments : Air † Terre ► Sable

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   10.07.15 2:40



Another day ends





C’était vraiment la merde… Je ne savais même pas si mon appel avait été reçu par d’autres CME. Je n’entendais pas de véhicules, pas de bruit mis à part ces gros sons que la bestiole émettait à chacun de ses pas. Le sol tremblait intensément, il ne devait plus être loin. Ma tête tournait, me faisait mal… Mon bras continuait de se vider de son sang. Pourtant, il fallait que Drake se décide à faire ce que je venais de lui demander. Juste pour agrandir nos chances de survie. Dès que mon sang ne coulera plus, ma tête s’arrêtera de tourner et je pourrai réfléchir plus facilement. Pour l’instant, nous n’étions que des proies faciles pour cette monstruosité. Je n’en avais pas encore combattu d’aussi grande mais mentalement, j’y étais préparée. Seulement, mon corps ne pouvait pas suivre la cadence pour le moment. Je mordais fortement dans ce morceau de tissu qui constituait ma tenue et attendais patiemment que le Zeta ne s’occupe de ma blessure. J’étais prête à recevoir un choc brûlant sur la peau, même si je ne savais absolument pas ce qui m’attendait. Jamais on ne m’avait cautérisé… Il m’avait dit qu’il ferait de son mieux et je plaçais une énorme confiance en sa concentration. Des flammes apparaissaient au creux de sa main et il appliqua le tout sur la plaie. Des gouttes semblaient s’écouler de mes yeux. Serait-ce des larmes ? La douleur était insoutenable, et j’esquissais un hurlement dans le tissu en fermant les yeux. C’était si chaud, et si douloureux… Mais il fallait se retenir et éviter d’attirer la bête sur nous tout de suite. Ca allait être terminé, et j’essuyais mon visage rapidement avant qu’il ne remarque les quelques larmes qui avaient coulés. Comment allait-il me voir après ça ?

Je soufflais un bon coup après son acte. Il avait réussi et je n’en avais jamais douté. Je voyais bien que quelque chose le perturbait. Serait-ce la créature ? Il avait sa tête entre les mains. Quelque chose n’allait pas et je posais ma main droite sur son épaule en m’abaissant vers lui.

– Drake ? Tu te sens mal ? J’vois bien qu’il y a un truc qui cloche…

La bête s’approchait, l’ombre remplissait les terres adjacentes et on sentait cette odeur répugnante envahir l’endroit. Elle était là plus rapidement que prévu, et il fallait y aller maintenant. Je retrouvais des forces petit à petit, et sortait une gourde pleine d’eau. Je m’en étalais sur le visage avant d’en boire une gorgée et de la tendre au jeune Zeta. Il en aurait certainement besoin. Ensuite, je me relevais et me tournait vers le point d’eau le plus proche. La créature hurlait vers nous,  et son souffle nous repoussa vers la rivière. Mon corps s’envolait sous le souffle puissant, et j’attrapais Drake dans mes bras, comme une mère. Je devais le protéger à tout prix, et ce vol plané l’aurait certainement anéanti si je ne l’avais pas attrapé au vol. Mes tympans bourdonnaient, et nos corps s’écrasaient violemment sur le sol. Je levais le regard vers le monstre tout en libérant mon étreinte. L’alligator géant balayait les arbres d’un coup de patte violent… Qu’en serait-il de nos corps ? Je tremblais, pour la première fois de ma vie, je ressentais la peur. Mais pas la peur de mourir… La peur de voir un élève mourir à cause de moi. Cette bestiole était trop près de nous pour s’enfuir… Courir agrandirait sa faim et son intérêt pour nous. Aurion aurait dû s’en aller quand il en avait encore le temps, maintenant, la créature nous faisait face. Je m’agenouillais devant le garçon, acceptant l’échec… Le lourd échec.

– Je suis désolée Drake, je n’ai pas pu te protéger et…

Avant que ma phrase ne se termine, des crissements de pneu m’interrompirent en une fraction de seconde. Les secours venaient d’arriver pile à temps, le gamin serait sauvé. Je respirais un grand coup, surtout lorsque je vis une tête familière apparaitre. Finalement, nous allions survivre et je tirais Drake vers l’une des voitures. Il fallait que je reste pour aider les autres. Même si je n’étais pas en pleine possession de mes moyens, je pouvais forcément aider.

– Occupez-vous de lui, je reste vous filer un coup de main.

Je tentais de camoufler cette brûlure… Mais apparemment, c’était trop tard. Les types m’empêchaient d’approcher. J’étais vouée à rentrer en compagnie du garçon finalement… Je voyais ainsi la voiture s’éloigner du terrain de combat, laissant mes compagnons d’armes abattre cette gigantesque bête.

– Finalement, ils sont arrivés à temps. Je vais te raccompagner jusqu’à ton QG, et… Voici mon numéro de téléphone. N’hésite pas à me contacter, quelque soit le sujet que tu as envie d’aborder. N’oublie pas que je suis là pour toi maintenant.

Ma main passait une dernière fois dans ses cheveux, avant que je ne m’allonge à l’arrière de la camionnette. Je ne voulais pas l’avouer, mais j’étais complètement morte de fatigue.
(c) Ivy Stevens


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
Zeta


Messages : 99

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   13.07.15 19:23

Carry on my wayward son
Feat Ivy Stevens


Je ne sais pas quel degré de souffrance mes flammes lui avaient fait subir, mais ce qui est sûr, c'est que ce "sacrifice" dirons nous, lui a permis de ne plus saigner, et donc, d'éviter une potentielle mort. En tout cas, la monstre continuait encore à avancer, et c'était vraiment la merde. Nan, mais sérieux, on était crevés, affaiblis, et on se faisait poursuivre par un truc de 15 mètres de haut qui défonce les arbres comme si c'était de la merde. Dans cette situation, même moi, qui suis plutôt calme, j'étais en train de flipper. En fait, je sais pas si la bête nous poursuivait ou quoi que ce soit, mais elle allait dans notre direction. En gros, ça sent la merde quoi. En espérant que les CME aient entendu cet appel d'urgence, et que y'en ait qui débarquent pour nous aider, sinon, je ne donne pas cher de notre peau. A moins qu'on arrive à lui échapper, et encore, il se dirige vers Dandelion, il fallait absolument en finir avec ça. Plus facile à dire qu'à faire... Oh, mais j'y pense. Des pièges capables de retenir ce genre de bêtes, il doit FORCEMENT y en avoir, pour optimiser les chances de ceux qui combattent, ou bien tout simplement pour bourrer un monstre jusqu'à sa mort. Enfin, je pense qu'ils seraient visibles, et puis, je suppose que c'est un truc du genre l'option de dernier recours qui est près des villes, ou quelque chose de similaire. Cependant, pour avoir le coeur net... Non, je lui demanderais pus tard, ou j'irais lire des bouquins sur le sujet.

Un truc était sûr... C'est qu'il y avait une seule chose que je ne voulais pas laisser arriver. Je ne voulais pas que quelqu'un se sacrifie à nouveau pour moi, surtout une personne que je viens de rencontrer... A vrai dire, c'est elle qui m'avait demandé, et c'était moi qui avait accepté d'y aller, donc au final, qui est le fautif ? Je sais pas. Je repensais à la mort de mon père en ce jour là, et les circonstances m'y faisaient penser... Du coup, je me sentais plutôt mal. C'était bien la dernière chose au monde que je souhaitais... En parlant de ça, Ivy avait compris qu'un truc n'allait pas, et venait de me demander pourquoi.

- En fait... Mon père, il lui est arrivé quelque chose, et j'ai pas envie qu'il arrive exactement la même chose aujourd'hui... Mais ça va bien, y'a rien ! C'est juste que les circonstances se ressemblent un peu.

Il approchait. Ça se voyait. Une ombre énorme, comme tout à l'heure, submergeait les lieux. Il n'était vraiment plus très loin... En plus, il y avait une sale odeur qui flottait dans l'air, ça sentait mauvais, dans tous les sens du terme. La CME se saisit d'une gourde avant d'en boire le contenu, avant de me la tendre. J'acceptais sans broncher, la remerciant, avant de boire un coup. De l'eau, ça faisait du bien. J'avais la gorge sèche, et en un instant, j'étais réhydraté. Je lui rendis sa gourde. L'ombre se faisait de plus en plus menaçante... Ok, il devait être a quelques mètres de nous maintenant. D'un coup, il poussa un hurlement, et son souffle était si puissant que j'en étais repoussé vers la rivière. Cette fois, je m'envolais, mais il n'y avait aucune magie dedans. Elle m'attrapa dans ses bras pour pas que je finisse encastré dans un arbre, comme une mère qui attrapait son enfant pour le protéger. A peine avais-je eu le temps de comprendre un truc à ce qui s'était passé que nous nous étions écrasés par terre, mes oreilles bourdonnant, me faisant mal. C'est la première fois que j'entends un cri aussi puissant, et surtout d'aussi près. C'était puissant... Ce truc venait de me déchirer les tympans, et heureusement, ce n'était qu'une métaphore. Elle me lâcha ensuite. Ce monstre... C'était quoi cette puissance de dingue sérieusement ? J'avais pas la berlue quand je le voyais défoncer des arbres en marchant. Et un arbre, c'est beaucoup plus solide qu'un être humain. S'il détruisait des arbres aussi facilement, alors nos corps, un coup et ça n'allait plus être que de la bouillie. Pour le nourrir, très certainement. Nous étions trop près pour nous échapper... MERDE. J'ai pas envie de crever ici, bon sang ! Y'a donc plus d'espoir ? Les CME arriveront sûrement, mais trop tard pour nous. Le monstre nous faisait face. Bon bah y'avait plus qu'à accepter la mort hein.. J'avais peur. Peur de mourir. Peur que nous mourrions, à cause de ma connerie. Si j'avais pris moins de temps pour cautériser sa plaie, nous aurions certainement pu fuir plus tôt, et fuir tout court. Ivy s'agenouilla devant moi avant de s'excuser de quelque chose.

Mais, au dernier moment, des crissement de pneus se firent entendre. Je restais sans réaction quelques secondes. A temps... Juste à temps. S'ils étaient arrivés ne serait-ce qu'une minute plus tard... J'ose même pas imaginer ce qui se serait passé. Les CME débarquèrent, et ma mentor me tira vers l'une des voitures, avant de demander à ce qu'on me ramène, voulant retourner au combat. C'est de la folie ! Dans cet état, elle n'allait pas pouvoir faire grand chose ! Je doute qu'elle ait récupéré toute son énergie, et quand bien même, c'était même pas sûr qu'elle puisse rentrer en un seul morceau. Alors que je m'apprêtais à protester, ayant vu sa brûlure, ils la retinrent. Elle allait devoir se résigner à rentrer, elle aussi. La voiture démarra, et nous nous éloignons de ce terrain de combat, en laissant les gens puissants abattre cette menace. Elle me dit qu'elle allait me raccompagner au QG, me donnant son numéro de téléphone, pour m'appeler, peu importe mes soucis ou ce dont quoi je veux parler. Au final, cette journée a été éprouvante, mais grâce à ça, j'avais eu... Disons le, une sorte de seconde mère, une personne qui m'a prise sous son aile.

- On a eu chaud... Merci, je te contacterais plus tard, donc. Je crois que une fois de retour au QG... Je sais même pas si je vais m'endormir avant. C'est la première fois que je vis un truc pareil... Je dis pas non pour qu'on remette ça ! En évitant le truc qui fait la taille d'un immeuble de 4 étages, cette fois !

Je me mis a un peu rire en évoquant le monstre. Bien sûr, c'était ironique, même si c'est vrai que le sujet n'est pas très drôle, vu qu'on a manqué de se faire zigouiller par un titan pas content. Cette journée m'avait fait prendre conscience que les monstres, il en existait certains dont la puissance dépasse ce que je m'imaginais. Au final, j'avais encore du chemin a faire.

(c) Akatovio


HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
CME


Messages : 83
Âge du personnage : 26
Groupe : CME
Eléments : Feu ▲ Lumière → Explosion

MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   15.07.15 15:25


Coucou je tape l'incruste.

Quartier Ouest ▬ Heure inconnue

Dans jour de repos, il y a repos. Et encore une fois, Reinhardt n'en avait que faire de se reposer. Multipliant les contrats, les entraînements à la magie mais également avec l'acquisition de sa nouvelle rapière, le jeune homme semblait au bout. Des cernes sous les yeux, lui donnaient l'apparence d'un junkie qui multipliait les nuits blanches. Il n'avait pas le teint radieux, il baillait toutes les trois secondes. Il lui fallait un somme, un peu de repos dans ce monde de brute. Allongé dans son canapé, il fixait le plafond. Son téléphone posé sur la table basse et sa radio sur le canal des CME, si jamais il y avait une annonce importante. Alors qu'il fermait les yeux pour rejoindre les bras de Morphée, une voix singulière et reconnaissable entre mille, venait de l'extirper de son pré-sommeil.

– Ceci est un message d’urgence. Un Léviathan immense se dirige vers la ville, nous avons besoin de renforts. Ivy Stevens à tous les CME, je me dirige vers les rivières afin de l’éloigner.

Il s'était levé, avait sauté du lit. Sa tête tournait un peu de s'être relevé aussi rapidement, mais tant pis. Il prit son attirail qui comprenait couteaux de lancer, rapière et clé du véhicule. Il fit également un petit appel radio, demandant la position exacte de la CME. Il n'y avait pas de temps à perdre. Une phrase l'interpellait. "Nous avons besoin de renforts". Elle n'était donc pas seule. Bon sang. Il n'y avait pas une seule seconde à perdre. Remplaçant ses lunettes de vue pour des lunettes de soleil - qui font également lunettes de vue - le CME quittait son appartement sur le qui-vive. Il avait même oublié de fermer sa porte à clé. Dans le quartier ouest de Dandelion City, c'était comme un appel au cambriolage. Mais tant pis. De toute façon il n'avait rien de très extravagant chez lui.

Une fois installé le cul sur sa moto, il fit démarrer le moteur et le voilà sur les routes, usant de la vitesse pour rejoindre la rivière le plus rapidement possible. Il avait dépassé tout le bataillon affrété pour cette mission de haut rang, et de très haute importance. La vie de citoyens était menacé, mais également celle d'un compagnon. Et notamment, d'une fille qui comptait énormément pour Alois. Il utilisait une ou deux explosions contrôlées derrière lui, pour donner un gain de rapidité à sa moto. Il gérait de mieux en mieux ses explosions contrôlées. La dernière fois, il était rentré dans un mur à toute vitesse, mais c'était dans le simulateur. Oui. Reinhardt s'entraîne en secret à maîtriser des trucs qui peuvent l'aider dans la vraie vie. S'il n'avait pas simulé quelques entraînements et était rentré dans le mur en vrai, il serait mort à l'heure qu'il est. En roulant, il avait eu le temps de s'allumer un cigare. Ce qui est pratique avec le cigare, c'est qu'il dure plus longtemps qu'une cigarette normale. Puis, faut dire qu'il est plus pratique lors de la mise en bouche. Il ne vacille pas avec la vitesse comme le ferait une clope lambda qui s'envolerait ou se déchirerait à chaque virage parce que trop petite et trop fine. Bref. C'était le compagnon parfait. Puis avec les lunettes de soleil et l'air complètement défoncé par la fatigue, ça lui conférait un air plutôt badass.

Enfin sur place. Tout de suite, il fit un gros dérapage, et avait arrêté sa moto même si le moteur ronronnait encore. Face à lui, Ivy et un jeune homme inconnu qui semblait être un étudiant de Dandelion.

– Je suis désolée Drake, je n’ai pas pu te protéger et…

Face à eux, un homme cigare au bec et portant des montures pour éviter d'être aveuglé par le soleil, dévisageait la bête. Il était juste devant Ivy et Drake, sans même sourciller, sans rien dire. Il jonglait avec ses couteaux de lancer tout en dévisageant ce monstre, qui au passage était énorme. Peu de secondes après, il fut rejoint par une unité entière du CME. Un petit bataillon. Tous plus jeune qu'Alois, des nouvelles recrues sans doute. Mais c'était parfait ainsi. Plus vieux et plus d'expérience pour lui, mais les jeunes avaient encore la fougue de la jeunesse. Il dirigeait l'opération. Juste parce que ça touchait à une de ses proches. Et que quelqu'un s'y interpose.

▬ Tu lui ferra ton discours d'adieu un autre jour Stevens.   puis en s'adressant aux CME Les gars, on établi un périmètre de sécurité. Tout ceux qui ont les explosions en fusion viennent avec moi. Prenez le combat très au sérieux, on lui rentre dans le lard avant même qu'il puisse avoir l'opportunité de le faire. Et avec un peu de chance, on sera rentré à la maison pour l'heure du repas, auprès de nos femmes et nos enfants.  

Sauf que dans tout le lot, personne n'avait de femme et d'enfant qui l'attendait à la maison. Enfin bon bref, c'était un message de soutien comme un autre. Ivy voulait s'interposer. Mais Alois lui fit clairement comprendre que c'était mort.

▬ Non Stevens. Pas aujourd'hui. Va faire soigner tes blessures avant. Prend deux ou trois jours de repos histoire de te remettre d'aplomb. J'ai pas envie de te perdre pour des conneries de ce genre, surtout que de nous deux, c'est toi la plus censée d'habitude.

Un petit groupe de cinq s'était formé sur le côté, Alois était parti les rejoindre. La brigade des démineurs était là, prêt à tout faire péter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
.



MessageSujet: Re: [DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)   

Revenir en haut Aller en bas
 

[DONE] Carry on my wayward son | Ft. Drake Aurion (Special Guest Appearance: Alois)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» carry de poulet et son riz épicé à l'indienne
» Robert Louis Drake, alias Iceberg.
» Poupée ashton drake très realiste
» maintien de la gendarmerie sur carry le rouet
» POUR FAIRE COMME CARRIE B : BON PLAN :-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dandelion City :: Les alentours-