AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 takes two to tango ☼ belrand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
.
Sigma


Messages : 20

MessageSujet: takes two to tango ☼ belrand   26.05.15 15:42

Jasper Larson détestait le lundi. Comme n'importe quelle personne normale, vous me direz. Seulement, il avait la conviction profonde et injustifiée de détester le lundi bien plus que n'importe qui, et d'avoir des raisons valables. C'était un fait avéré, rien de bon ne pouvait lui arriver en début de semaine : qu'il oublie de régler son réveil ou qu'il se prenne en pleine face la porte de la cantine avant d'aller en cours, il y avait toujours un truc pour faire de sa vie un truc qui n'avait rien à envier au cinquième cercle de l'enfer. Son horoscope était formel. Et jamais Jasper ne trahirait la confiance de son horoscope.
Ce lundi là aurait pu s'annoncer en douceur, pourtant. Un lundi férié. Mais non, ça aurait été trop beau. Au lieu de pouvoir aller gambader librement sous le soleil suffocant d'un été trop précoce, il était puni. Pour quel motif, il avait oublié. Solheim avait rarement besoin de motif, en fait. Un rien suffisait, un décibel de trop ou un manque infime au règlement intérieur (à ce qu'il paraît, frapper la tête d'un gars de sa classe sur sa table parce qu'il avait essayé de copier ses réponses était « excessif » et « injustifié », allons bon). Et hop, il était bon pour des heures de travaux d’intérêt général. Même si l’intérêt général était plutôt l’intérêt du capitaine dans ces cas là.

Au moins cette fois-ci le cadre n'était pas trop mal. Les capitaines avaient vraiment le droit à des putains de chambres, et du haut de son immeuble, Solheim devait avoir une vue imprenable. Probablement. Jasper ne s'était pas approché de la fenêtre de peur de faire une crise cardiaque en se voyant mourir, écrasé en bas. Ouaip. Très jolie vue.
Il se sentait un peu con avec son balai en main, là. Il se demanda vaguement quel genre de débile laisserait un élève en liberté dans sa chambre, mais encore une fois, on parlait de Belrand Solheim. Rien que l'idée que Jasper aie eu à faire tout ce chemin à pied devait remplir ce sadique de bonheur.

Il balaya quelques instants sans grande conviction, envisageant d'ouvrir la fenêtre pour balancer toutes les saletés au lieu de devoir redescendre un sac poubelle, renonça. A la place, il balança toute la poussière sous le tapis. Puis il commença à ranger au petit bonheur, espérant vaguement tomber sur quelque chose de terriblement compromettant. Genre un manga yaoi ou les dessous de l'autre capitaine elto, celle avec les cheveux roses. On ne sait jamais. Abandonnant toute dignité, il se retrouva à fouiller sous le lit, en ressortit sale, mais victorieux; il tenait entre ses doigts une pile de disques. Preuve d'un complot extra-terrestre gouvernemental ? Sex-tapes ?

« Musique ? » marmonna-t-il en fronçant le nez alors qu'il tournait un disque entre ses doigts.

Déception. Mais pourquoi foutre de la musique sous un lit ? C'était peut-être bien un piège. Il ne pouvait pas y avoir que des trucs normaux dans cette chambre. Il posa les disques sur les couvertures froissées du lit et s'attaqua aux tiroirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
Capitaine


Messages : 45
Âge du personnage : 26 y.o
Groupe : Capitaine Elto
Eléments : Lumière & Feu ◭ Explosion

MessageSujet: Re: takes two to tango ☼ belrand   28.05.15 15:32

I've got your anger-management technique right here, dangling. Check it out — and while you're down there, kiss my lap… I'm sorry, did I say that out loud?
Belrand contemple le fond bruni de son gobelet, déçu. L’arôme du café semble déjà abandonner sa langue, n’y laissant qu’un arrière-goût à la fois si infect et si familier qu’il en deviendrait presque agréable. Presque. Il n’a jamais aimé le café, vraiment. Il ne se souvient même plus quand il a commencé à en boire, il ne se souvient plus du moment où les deux pauses café journalières sont venues se fondre dans son emploi du temps, s’évaporant, ne laissant plus qu’un Belrand qui boit du café comme s’il buvait de l’eau. Il écrase le gobelet vide entre ses doigts, le balance en direction de la poubelle ; il se mange un rebord, finit misérablement sa course par terre. Belrand peste, étouffe un juron. Glisse son index et son pouce sur ses paupières, masse. Il a le visage brûlant et les joues empourprées d’un vieux rose, mais au moins, les heures qu’il a passé dans la salle d’entraînement lui ont permis de se réveiller.

Il passe sa main sur sa nuque, humide de sueur. C’est dégueulasse. Planté à l’entrée du sous-sol, Belrand se rappelle de cet élève qu’il a puni, lui réservant le privilège de nettoyer sa chambre. Il visualise sa tête, mais bordel son nom lui échappe. Haussement d’épaules. Il hésite à passer par les douches avant de remonter, histoire d’être un minimum présentable, puis abandonne cette idée, presque certain que le gamin en question ne pointera même pas le bout de son nez. Il faudrait vraiment qu’il soit stupide pour se ramener, un jour férié, sans le signaler. Parce qu’il en est pratiquement sûr, ce genre de pratique ne serait pas du goût de ses supérieurs. Mais en fait, il est aussi pratiquement sûr qu’il s’en tape. Il s’éponge le front avec son t-shirt, et se barre.

Il ne sait pas pourquoi.
Il ne sait pas pourquoi, mais il sent ses lèvres se courber en un sourire particulièrement ravi, quand il pousse la porte de sa chambre. Il ne sait pas pourquoi, mais il sourit, quand il aperçoit l’étudiant. Il referme la porte derrière lui avec son pied, inutilement fort. Et son nom lui revient.

Jasper Larson.

« Bonjour, Jason. »

Mi amusé, mi perplexe, le capitaine abandonne son regard sur lui. Belrand s’attendait très sincèrement à ce qu’il sèche sa punition ; il l’aurait alors croisé, un autre jour, et l’aurait fait courir jusqu’à ce qu’il tombe d’épuisement, peut-être même avec une pancarte de public shaming sur le dos. Mais non. Non, il s’était trainé jusqu’à un quartier général qui n’était pas le sien, sur les ordres d’un capitaine qui n’était pas le sien, un jour férié. Belrand oscillait entre admiration - une obéissance à toute épreuve, il n’en croisait pas tous les jours -, et consternation. Et peut-être, un peu, un tout petit peu, culpabilité. Au moins l’espace d’une seconde, avant que son regard ne s’accroche aux mains de Jasper, plongées dans un tiroir.

« Nom d’une chienne, tu fouillais dans mes sous-vêtements, Larson ? » Crache-t-il, affichant un air profondément offusqué. Tentant de masquer le sourire qui titille le coin de ses lèvres, il se pare d’une mine froide et sérieuse. En réalité, il est absolument enchanté de se saisir d’une occasion de pianoter sur ses nerfs. Jasper, il enrageait vite, et c’était un délice à voir. En trois enjambées, Belrand se glisse à quelques centimètres de lui. « Ce serait terrible si ça venait à se savoir, mais je garderai ton petit secret, promis. » rajoute-t-il sur un ton à la fois doux et salement moqueur, agrémentant sa remarque d’une petite tape sur l’épaule. Puis, il attrape un des caleçons fourrés dans le tiroir et se hâte vers sa salle de bain personnelle (parce qu’on le vaut bien), sans pouvoir, cette fois, retenir un rire franc.

C’est seulement en sortant de la salle de bain quelques minutes plus tard, frais et drapé dans des vêtements propres, qu’il remarque les cd qui gisent sur son lit. C’est d’une voix cette fois désertée par la plaisanterie, grave et teintée d’un intérêt subtile, qu’il demande à l’élève, en se tournant vers lui :

« Tu t’intéresses à la musique, Larson ? »
ft. jaspd ▲ hrp mdr faut que tu check >ce tumblr< c'est ma vie

_________________



Victory in battle was never enough for him
he craved recognition, acclaim and glory

J'assume plus :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

takes two to tango ☼ belrand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Palette MUFE Black Tango
» Bonne Samedi
» Le président Kabila suspend le général major Amisi, chef des forces terrestres
» Citrus Tango
» Le Rwanda soutient ouvertement le M23

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Dandelion City :: Quartier Est :: QG des Elto-