AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours d'histoire N°1. [Open.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
.
avatar
Zeta


Messages : 134
Âge du personnage : 18 ans
Groupe : Zeta
Eléments : Air + Terre

MessageSujet: Re: Cours d'histoire N°1. [Open.]   05.06.15 12:19

SNAP IT OUT

Jamais Siskah n'avait vu autant de retardataires à un seul et même cours. D'autant plus que le professeur qui en avait la charge n'était certainement pas des plus aimable et clément.

La rousse fut en tous cas ravie de ne voir aucun membre de sa propre division apparaître à l'improviste. L'un des plus récents arrivants était une fille et Siskah pouvait jurer qu'elle partageait un air de ressemblance avec Brownie. Les yeux, peut être ? Elle n'avait cependant pas la timidité maladive du garçon.

Siskah fut tirée brutalement de ses réflexions quand le fameux bouffon répondit à sa digression de plus tôt.

Indie —Je vois que nous avons face à nous une fervente fan ! Je me présente, Indie Anna Jones, mais tu peux m'appeler Swagmaster ! Alors, honorée de rencontrer ton animateur préféré ?

BORDEL DE -...

Elle en devenait presque vulgaire. Peut être qu'en se décalant de quelques mètres, voir kilomètres vers Aaron, l'idiot l'oublierait ? Peut être que si elle se cachait sous la table, là, maintenant, tout de suite, elle deviendrait invisible aux yeux du monde ?

Pour se sortir de cette situation déplaisante - Est-ce qu'il était en train de fixer sa poitrine ? -, Siskah se contenta d'un sourire en direction du garçon inconnu, un sourire qui parlait de lui même : "Fermes-là". Avec ça, c'était impossible qu'il continue à...

Indie —Sinon c'est quoi ton prénom ?

Même l'intervention du professeur, qui avait presque fait saigner les oreilles de Siskah, ne sut l'arrêter. La rousse pouvait presque révérer sa persévérance et son entêtement à agir indépendamment de ce qu'il se passait autour de lui.

Du coin de l’œil, car elle était tournée vers le tableau, la jeune femme observa Indie - c'était bien son nom ? -. Contrairement à Drake, Siskah n'était pas aveugle. Elle était même très perspicace et observatrice. Qu'elle comprenne les gens d'un coup d’œil sans être capable de communiquer correctement avec eux était paradoxale, mais ce n'était pas le sujet du jour. Le sujet du jour, c'était qu'Indie était carrément intéressé par elle. Si on oubliait ses "Swagmaster" et ses "Feverrr !", il était plutôt pas mal. La question était à méditer.

Quand le garçon interpella Aaron au sujet du conseil des élèves, Siskah y aperçut une chance de s'amuser un peu et la saisit sans hésitation. Elle sourit à Indie, cette fois avec plus de sympathie que précédemment, et lâcha :

Siskah —Siskah Vay. Du conseil des élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
Zeta


Messages : 99

MessageSujet: Re: Cours d'histoire N°1. [Open.]   08.06.15 22:59

Hahaha. Très drôle Aaron. Mais totalement vrai. Que je suis bête moi aussi, je suis tellement défoncé, assez pour ne pas retenir que je l'ai vu hier tiens... Faut VRAIMENT que j'aille dormir. Mais ça, ça sera pour après les cours, j'ai pas envie de rien comprendre pour devoir réfléchir après, ça m'ferait mal à la tête. Je devais avoir une tronche horrible, tellement horrible qu'à côté, les monstres Revenants sont mignons et tout beaux. En fait, j'étais VRAIMENT horrible; au point d'en effrayer une grande rousse sauvage qui est apparue. Wait... Pourquoi que Siskah elle flippait de moi ? J'ressemblais tant à un zombie que ça ? Qu'importe. Elle claqua des doigts devant mes yeux plusieurs fois, avant que je comprenne quelle était la nature de cet étrange geste et secouais ma tête de droite à gauche, avant de me réveiller. Elle m'avait comparé avec un monstre... SYMPA. MOI QUI CROYAIS QUE NOUS ETIONS AMIS. BUUUH J'VAIS PLEURER. Ou pas en fait. Bon, un peu de sérieux monsieur Drake. Voila. Comme ça.

- Tu cherches un Pyrrhiens ? Voyons, on en a un à côté de nous. Aaron, poses cette arme, je sais que tu as très envie de tuer du revenant, MAIS JE SUIS VIVANT.

Je me mis à rire. Bien évidemment, Aaron n'avait pas d'arme sur lui, et il n'était pas là limite à me zigouiller. De toute façon, je crois bien qu'on est à puissance égale de toute façon, donc on se serait mis tous les deux KO. C'est ça la rivalité d'hommes virils et grudus... Ou alors, la simple connerie qui nous lie depuis notre tendre enfance, au choix. En parlant de conneries... En écrivant la date d'aujourd'hui, je me rendis compte que j'avais fait une monumentale erreur dans l'écriture. OH MON DIEU, JE NE SAIS PLUS ECRIRE LA DATE. C'est le début de la déchéance. En fait, mon esprit est défoncé depuis hier soir, mais chut. Ce qui était moins agréable, c'était ce foutu crissement de craie. Rah, mes pauvres oreilles, je ne les sens plus, je suis devenu sourd ! Si je retrouve le petphphpazrh qui a eu l'audace de faire ça... Ah bah non, j'ai rien dit en fait. C'était le prof. Le prof qui m'avait l'air d'être un bon gros sadique... Rah, mais sur qui je suis tombé encore ? Un prof sadique roux. OMAGAD. C'est fini pour moi. Il posa une question sur la création de l'académie, mentionnant un certain groupe de mercenaires... Comme mon père. Sauf qu'il n'en faisait pas partie, bien évidemment. Si mon père était un des fondateurs de Dandelion, ça se saurait... Siskah d'ailleurs, m'en fit la remarque.

- Mon père était mercenaire oui, après avoir été C.M.E... Et puis il a rencontré un monstre surpuissant et tu sais ce qui est arrivé. Un jour, je le vengerais, seul ou en groupe, quand j'aurais acquis la puissance nécessaire... Quand j'aurais fait ça, je pourrais voyager librement, ou je veux. J'aurais plus rien pour me retenir ici.

Et puis, le gars là, le ténébreux qui avait répondu avant Aaron, juste, et qui l'vait gwaké. GG A TOI. Puis, un gars rentra dans la salle, en retard... Cette marque sur le visage. Cet homme. Brownie, en retard ? Pas possible. Et le pire, c'est qu'il voulait s'asseoir à côté de moi, sans me reconnaître. Bon, c'est vrai qu'avec ma tête de zombie... Je me frottais les yeux quelques secondes pour avoir l'air mieux réveillé, avant de me racler la gorge pour ne pas avoir la voix cassée, avant de lui répondre, le fixant de mes yeux jaunes.

- Brownie ? Tu me reconnais pas ? C'est Drake ! Bien sûr que tu peux t'asseoir ici, y'a pas de problèmes ! Tant que tu me réveilles si je m'endors, ça serait sympa de ta part ~

En fait, on étais tous de la même bande mais on se reconnaissait même pas. LA TEAM DE WINNERS. Et y'avait aussi la soeur de Brownie, dont j'avais oublié le nom, qui était en retard. Bwarf, c'est sans importance, j'ai jamais vraiment réussi à la supporter celle-là... J'me demande qui est le monstre entre elle et un monstre. Ah, et j'oubliais Indie, le présentateur de Dandelion Fever, l'émission de radio que j'écoutais une fois tous les 10 ans. C'est pas ma faute si la radio ne m'intéresse pas, je préfère la télé, même si y'a que des conneries qui y sont dites, ça me fait marrer. Il était limite en train de draguer Siskah... Ha la pauvre. Enfin, il ne savait pas à qui il avait à faire non plus... Finalement, ça allait être amusant, ce cours.

- Hé, Aaron. Ca te dirait qu'on aille se faire un entraînement demain ? Comme au bon vieux temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
.
avatar
Sigma


Messages : 70
Âge du personnage : 16 ans
Groupe : Sigma
Eléments : Feu - Air ♦ Foudre

MessageSujet: Re: Cours d'histoire N°1. [Open.]   28.06.15 17:17




« Nononono plzplz furgiv meh »


Evidemment qu'il pouvait s'asseoir.
Ce n'est qu'une place, c'est pas comme si il y avait des réglementations dessus ou de la discrimination.
Mais par politesse et crainte, Brownie demandait quand même l'autorisation. Il faudrait parfois qu'il se demande un peu le but de cette demande, mais... pour l'instant, ça n'a pas l'air d'être sa principale préoccupation.
Il peut s'asseoir, donc. Une fille rousse à côté d'Aaron lui avait dit. Une fille. Brownie avait un peu sursauté en entendant cette voix aiguë caractéristique. Mais rien de bien voyant. Si bien qu'il pouvait bien être le seul à s'être rendu compte qu'il avait sursauté en entendant une voix alors qu'il attendait une réponse.
Il attendait la réponse du monsieur quifaitpeuromgomg au regard luisant. Cette personne qui, contrairement à lui, le reconnu tout de suite. Après, avec une tâche de naissance pareille, il était difficile à louper, il faut le dire.

- Brownie ? Tu me reconnais pas ? C'est Drake ! Bien sûr que tu peux t'asseoir ici, y'a pas de problèmes ! Tant que tu me réveilles si je m'endors, ça serait sympa de ta part ~

Draaaaake ! Mais oui évidemment ! En entendant ça, Brownie eut deux réactions : la première, c'était du dénigrement. Comment aurait-il pu oublier un ami aussi cher pour lui que Drake ? Encore un mystère. Peut-être qu'il ne ressemblait pas au Drake qu'il avait connu avant avec ses grosses cernes sous ses yeux, mais quand même ! Alors, Brownie s'empressa de s'excuser.

-... AH ! D-Drake ! E-Excuse-moi je t'avais pas reconnu... Je-... Désolé ! Mais...

Puis, sa seconde réaction fut de la joie, évidemment, de revoir un ami. Et heureusement, cette joie pris le dessus sur son stress, alors il continua sa phrase sans trop bégayer.

- Je suis content de te voir ici ! Ca faisait longtemps !

Et il s'assit. "Enfin !" dirons certains. Il était temps, parce que rester planté devant une place en attendant que les gens se donnent la peine de répondre à une question évidente pourrait être un peu lourd.
Et il sorti ses affaires. Il vit ensuite sa soeur passer, évidemment en retard et qui ne lui adressa pas même un regard.
Brownie était un peu attristé par le comportement de sa soeur, qui était, en plus de ça, grandement injustifié. Pourquoi sa grande soeur l'évitait comme ça ? Brownie avait déjà une petite idée là dessus, ce qui n'améliorerait pas vraiment son manque de confiance en soi.
Les gens parlaient, d'autres écoutaient. Brownie, lui, préférait écouter. Ou ne rien fait du tout. Mais pas vraiment se lancer dans la conversation avec des inconnus. Surtout que la personne qui parlait au groupe semblait un peu "effrayante". C'est à dire qu'elle semblait être une vraie boule d'énergie qui serait capable du mieux comme du pire. Brownie s'en méfia donc avant de prendre son stylo et commencer à écrire.

Faites comme si je n'existais pas, s-s'il vous plaît...

C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
.



MessageSujet: Re: Cours d'histoire N°1. [Open.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours d'histoire N°1. [Open.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» On risque l'oubli programmé de l'HISTOIRE
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire du Corps de Marine
» L'histoire de petit Louis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Académie :: 2F - Cursus Magie :: Amphithéâtre des capitaines-